Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 09:41
Réunion pour la présidence de la Fédération

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Républicains Cergy - dans Fédération UMP du Val d'Oise
commenter cet article
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 10:28
Chers amis,
 
En ce début d’année 2016, je tiens à présenter tous mes voeux de santé d’abord, de bonheur et de réussite personnelle et professionnelle ensuite à chacun d’entre vous ainsi qu’à vos familles et vos proches. J’espère que vous avez pu prendre un repos mérité après une campagne régionale pour laquelle nombre d’entre vous n’auront pas ménagé leurs efforts mais qui auront été récompensés par une magnifique victoire.
 
Nous laissons dernière nous 2015, sans regret particulier il faut le dire, nous sommes pleins d’espoir en revanche pour cette nouvelle année dont je forme le voeu qu’elle soit placée sous le signe de l’action, de l’ambition mais aussi de l’union. Il revient à chacune et à chacun d’entre nous que ce voeu se réalise et je sais pouvoir compter sur l’engagement de tous pour que 2016 devienne l’année de tous les possibles.
 
Très bonne année à tous.
 
 
Axel Poniatowski
Député et Président de la Fédération LR du 95
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Républicains Cergy - dans Fédération UMP du Val d'Oise
commenter cet article
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 10:53
Bruno Le Maire lundi 14 septembre à Eaubonne

Partager cet article

Repost 0
17 août 2015 1 17 /08 /août /2015 06:31
Croissance et bâtiment en berne... (1/2)
Croissance et bâtiment en berne... (1/2)

Partager cet article

Repost 0
21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 15:41
Après une année marquée par notre superbe victoire aux élections départementales, l’élection de Nicolas SARKOZY à la tête de notre famille politique et la modernisation de cette dernière afin de préparer les prochaines échéances, aussi bien internes qu’électorales, le temps des vacances méritées est là.
Cette coupure estivale est importante et nécessaire afin que chacun d’entre nous puisse se ressourcer et refaire le plein d’énergie en vue d’une année 2015/2016 qui sera marquée par les élections régionales et le lancement de la primaire.
En ce qui concerne les élections régionales des 6 et 13 décembre, vous le savez, la Commission Nationale des Investitures a désigné Stéphanie VON EUW, Conseillère régionale sortante et adjointe au maire de Pontoise, comme chef de file pour le Val-d’Oise. La liste qu’elle conduira sera une liste d’union avec le centre dès le 1er tour, meilleur gage de succès face à une gauche qui, comme pour les élections départementales, part en ordre dispersé. Après les élections municipales et départementales, nous nous devons de faire basculer la région Ile-de-France qui souffre de l’immobilisme de la gauche depuis maintenant plus de dix-sept ans. Nous nous en donnons les moyens avec une liste, qui sera officialisée en septembre/octobre, qui conjuguera expérience et renouvellement, compétence et proximité et dont la dynamique de victoire sera incontestable face à la liste de recyclage des perdants de la gauche valdoisienne.
Sur le plan national, dès le mois de janvier, nous rentrerons dans la phase des primaires. J’indiquerai le moment venu mon choix. Mais comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, j’estime que la chose la plus importante est que quelles que soient nos préférences, nous nous retrouvions tous unis sans le moindre état d’âme derrière celui ou celle qui aura été élu par les sympathisants. C’est la condition sine qua none pour espérer l’emporter à la présidentielle de 2017.
Notre devoir est d’autant plus grand lorsque l’on voit encore cette semaine les projets de loi irresponsables et dangereux que la gauche fait voter en séance extraordinaire au Parlement. A commencer par le projet de loi sur l’immigration qui vient renforcer le laxisme de notre politique d’immigration en allant à l’encontre de l’objectif de maîtrise des flux migratoires, l’exact contraire de ce que la nécessité commanderait de faire.
Enfin, que dire de la disparition de la voix de la France à l’étranger. La tragédie grecque en aura encore été une illustration. Face à un pays, la Grèce, dont tout le monde sait qu’il est et sera incapable de rembourser le premier centime d’euro de sa dette, heureusement que l’Europe a pu compter sur le sens des responsabilités et la poigne de la Chancelière allemande afin d’exiger un minimum de réformes en contrepartie de nouveaux prêts, face à un François Hollande qui ne pensait que compromis et synthèse quitte à se retrouver tout seul à la table des négociations. Malheureusement le cas de la crise grecque est encore loin d’être réglé et nous aurons l’occasion d’en reparler.
Nous devons donc être fin prêts dès la fin août pour relever tous ces défis. En attendant, profitez de vos familles, de vos amis, de vos proches et je vous donne rendez-vous dans quelques semaines, reposés et en pleine forme.
Je vous souhaite à toutes et à tous de très bonnes vacances d’été.
 
Axel PONIATOWSKI
Député et Président de la Fédération des Républicains 95

 

Partager cet article

Repost 0
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 08:44
Axel Poniatowski vice-président de la commission d'investiture

Partager cet article

Repost 0
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 15:33
Chers amis, 
 
Le 30 mai 2015 est désormais un jour qui fera date dans notre famille politique, celle de son renouveau, sur la base de ce qui a fait la force de l'UMP pendant treize ans: le rassemblement de toutes les familles de la droite et du centre droit dans notre pays: les gaullistes, les libéraux, les démocrates chrétiens ou encore les radicaux. L'union et le rassemblement donc, mais également une nouvelle énergie et l'envie par-dessus tout d'engager toutes nos forces afin de redonner une ambition à la France et la sortir de l'ornière socialiste. L'UMP devait évoluer et démontrer que la droite est capable de se réformer et de tirer les leçons de ses échecs, à la différence de la gauche qui ne sait qu'en donner. 
 
Avec les Républicains, notre famille ouvre une nouvelle page de son histoire, forte de son expérience, rassemblée derrière son Président Nicolas Sarkozy qui a su remobiliser militants, sympathisants mais également toutes les personnalités politiques qui forment la richesse de notre mouvement. Le cap est fixé. 
 
Au-delà du nom, ce congrès fondateur marque une profonde évolution dans l'organisation et la vie de notre parti. L'UMP est devenue Les Républicains, oui, mais surtout, nous nous sommes dotés de nouveaux statuts, modernes, démocratiques, décentralisés et solides, permettant d'engager et de préparer sereinement le processus des primaires qui désignera le candidat que nous estimerons le mieux à même de nous représenter et de battre la gauche aux élections présidentielles de 2017. A travers ces primaires, Les Républicains pourront démontrer leur capacité à faire vivre le débat de manière organisée, constructive et respectueuse. C'est également le meilleur moyen de mettre un terme au désastre de la division. Car l'engagement est clair: nous nous rangerons tous derrière le vainqueur de ces primaires, quel qu'il soit et nous le porterons à la victoire.
 
L'UMP a engagé la reconquête en 2014 avec les municipales, en 2015 avec les départementales, les Républicains achèveront le travail avec les régionales en décembre et la présidentielle en 2017. Étape par étape, pierre après pierre nous sommes en train de rebâtir le ciment de ce qui fera la France de demain. Un enjeu de taille nous attend en Île-de-France, la région capitale, symbole de tous les échecs de la gauche que nous subissons depuis 17 ans et dont nous constatons chaque jour les dégâts. Le nouveau visage de l'Ile-de-France est incarné aujourd'hui par Valérie PECRESSE et ses équipes, déjà totalement engagées sur le terrain, dans toutes les villes et tous les départements avec une détermination sans faille pour faire, enfin, de l'Ile-de-France le partenaire dont nos territoires ont besoin et dont nous avons tellement manqué. Nous croyons en elle et en celles et ceux qui vont l'accompagner et c'est ensemble que nous donnerons un nouvel avenir à notre région.
 
Le 30 mai 2015, un jour de printemps, la saison de la renaissance. Vive les Républicains, vive la France!
 
Axel Poniatowski
Député et Président de la Fédération UMP du 95

Partager cet article

Repost 0
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 08:31

Chers amis,

Si vous avez adhéré à notre mouvement, c’est pour forger l’avenir de la France que nous aimons. C’est de votre engagement, de vos idées et de votre enthousiasme que dépendent la vitalité de notre famille politique et l'alternance en 2017.

C’est pourquoi j’ai l’immense plaisir de vous convier à notre Congrès Fondateur le 30 mai 2015.

Dans notre nouvelle famille politique, je souhaite vous donner la parole et vous mettre au cœur de ce grand mouvement de modernisation. La refondation de notre famille politique est une étape essentielle pour construire cette alternance républicaine dont notre pays a tant besoin. Ensemble, nous allons créer les conditions d’un nouvel espoir pour la France.

Serez-vous parmi nous ?
 

 



Merci pour votre mobilisation. J'ai hâte de vous retrouver le 30 mai. 

Nicolas Sarkozy,
Président de l'UMP

 



Merci pour votre mobilisation. J'ai hâte de vous retrouver le 30 mai. 

Nicolas Sarkozy,
Président de l'UMP

 

Partager cet article

Repost 0
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 19:11

A force d’idéologie et malgré l’opposition farouche des professionnels mais également des députés de la droite et du centre à l’Assemblée nationale, le Gouvernement s’est arc-bouté sur sa réforme de santé qui s’annonce comme l’une des plus déstabilisantes du quinquennat. En effet, sous couvert de bons sentiments, de pseudo-simplification des procédures ou de pseudo gratuité au travers du tiers-payant généralisé, l’étatisation de notre système de santé, lui, n’est pas un faux-semblant mais une réalité qui va profondément déstabiliser l’offre de soins en France.

 

Que prévoit ce texte ? Outre la généralisation du tiers-payant contre lequel les parlementaires du groupe UMP ont voté, ce texte prévoit la création ni plus ni moins d’un tribunal administratif pour sanctionner en direct les médecins libéraux, la création de postes de médecins salariés en ville, qui n’auront ni le choix du salaire ni le choix du lieu d’exercice ou encore la création de centres contrôlés par l’administration. Ce sont autant d’éléments qui témoignent de cette volonté de fonctionnariser les médecins et d’étatiser la politique de santé.

 

Cette marche funeste aura malheureusement plusieurs conséquences. D’abord, comme nous pouvons le constater dans de nombreux pays étrangers, cette réforme va conduire inexorablement à une pénurie de l’offre de soins et à la multiplication des files d’attente. La deuxième conséquence, c’est en réalité l’institutionnalisation d’un système de santé pour riches à côté d’un système de santé pour pauvres, ceux-là mêmes qui n’auront pas d’autre choix que de se contenter d’un système de santé public subventionné qu’auront fui les meilleurs médecins.

 

Cette réforme est d’autant plus inacceptable que nous avons sous nos yeux l’exemple du système de santé étatisé anglais dont aucun Français ne voudrait pour rien au monde : huit semaines en moyenne pour être admis à l’hôpital, refus d’accès à certains médicaments car jugés trop chers par l’administration.

 

La loi de Marisol Touraine n’est ni plus ni moins que la mise à mort du modèle français de santé dans un grand mouvement de dévalorisation de la profession de médecin et du système de santé dans sa globalité. C’est la raison pour laquelle, bien au-delà du seul article 18 relatif au tiers-payant, mesure urticante pour les médecins il est vrai, les députés du groupe UMP ont unanimement voté contre le projet de loi santé dans son ensemble lors du vote solennel du 14 avril dernier, qui inclut par définition le fameux article 18.

 

L’opposition s’est donc opposée à ce qu’elle estime être une grave dérive de notre système de santé mais il n’aura probablement pas échappé aux professionnels que l’opposition n’est par définition pas majoritaire et qu’en réalité tout ceci ne se serait pas produit si François Hollande n’avait pas été élu un certain mois de mai 2012...

 

 

Axel Poniatowski
Député et Président de la Fédération UMP du 95
 

Partager cet article

Repost 0
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 06:27
En remportant 16 cantons sur 21, l'UMP obtient une victoire historique, inédite dans l'histoire politique du Val d'Oise. Ce score dépasse même l'objectif très ambitieux de 15 cantons que j'avais fixé pour notre famille politique.
 
Les résultats des 22 et 29 mars démontrent le caractère politique de ces élections départementales au travers de la solidité du vote UMP au 1er et au 2ème tour mais aussi de l'effondrement du PS en totale déliquescence, qui sera obligé à des alliances incongrues pour survivre.
 
Quant à la poussée du FN, elle est réelle et témoigne d'un coup de colère et d'inquiétude face aux problèmes croissants que sont l'immigration et l'assistanat. Pour autant, les électeurs ont bien compris que le FN n'était pas la solution, notamment sur le plan économique, ses propositions n'étant ni plus ni moins qu'un retour au programme commun socialo-communiste.
 
Ces résultats donnent au Val d'Oise une majorité UMP écrasante qui va insuffler un nouvel élan à l'équipe renouvelée du département. 
 
Je tiens à adresser toutes mes félicitations à nos candidats victorieux et un message d'encouragement à nos candidats qui ne l'ont pas emporté mais qui ont mené une campagne valeureuse et prometteuse pour l'avenir. Car à l'évidence, plus que jamais les Val d'Oisiens ont montré à travers leur vote leur adhésion à l'engagement politique clair affirmé par nos candidats.
 
Après la victoire aux élections municipales hier, la victoire aux élections départementales aujourd'hui, notre objectif est dès maintenant la reconquête de l'Ile-de-France, lors des élections régionales en décembre prochain. 
 
 
Axel Poniatowski
Député du Val d'Oise - Président de l'UMP Val d'Oise

Partager cet article

Repost 0

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche