Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 15:39
Mes chers amis,
 
Les élections législatives ont clôturé un cycle électoral totalement fou depuis un an. Qu’il s’agisse des primaires, un exercice nouveau pour notre famille politique qui à bien des égards nous aura finalement plus fait de mal que de bien, qu’il s’agisse de la présidentielle, cette campagne imperdable et que nous avons pourtant perdue, enfin qu’il s’agisse des législatives qui parachèvent un processus quasi irrationnel de vague, nous avons devant nous aujourd’hui un contexte politique inédit.
 
Comment en sommes-nous arrivés là ?
 
A la personnalité hors normes d’Emmanuel Macron s’ajoute le contexte d’un pays laissé à genoux par François Hollande. C’est un pays qui décroche depuis que François Mitterrand lui a fait prendre ses premiers contresens économiques il y a maintenant près de 40 ans. C’est un pays dont l’image et la crédibilité se sont fortement dégradées aux yeux du monde. C’est une nation aux tensions internes jamais égalées, au bord de l’implosion.
 
Face à un candidat venu de nulle part, et dans un contexte politique et social à ce point troublé, les Républicains sont sortis exsangues et divisés de leur Primaire.
 
Et au-delà des vicissitudes liées à la campagne de notre candidat François Fillon, les origines de notre échec sont plus profondes. La vérité, c’est que les Républicains en tant que parti politique n’ont tout simplement pas assez travaillé et fait ce que l’on attend d’un parti politique, à savoir réfléchir, proposer, construire, se remettre en question, former des jeunes, moderniser ses pratiques. La réalité, c’est que notre famille n’a misé que sur la faillite de la gauche, pensant que l’alternance était mécanique et que nous gagnerions sur tapis vert et a continué à se perdre dans les éternelles querelles de chefs qui nous plombent depuis près de 10 ans !
 
La droite a un rôle à jouer si elle s’en donne les moyens dans ce quinquennat. Une fois la macronmania passée, son rôle est de veiller à ce que les réformes économiques soient véritablement engagées pour que la France redevienne un acteur de la compétition mondiale. Mais son rôle est également de pousser le Président de la République et sa majorité parlementaire qui, quoi qu’on en dise, est plutôt marquée à gauche, à se saisir des enjeux stratégiques de demain que sont le contrôle de l’immigration, l’anticipation de l’explosion démographique en Afrique qui, cumulée au changement climatique, va engendrer des mouvements de populations massifs, sans parler de la lutte contre le communautarisme, autant de sujets qui requièrent un volontarisme politique total et dont Emmanuel Macron semble dénué aujourd’hui.
 
L’alternance viendra. Cela prendra du temps mais elle se fera. L’alternance ne sera pas celle des pseudo-constructifs qui n’ont de constructifs que le nom et qui ne sont en réalité qu’une petite bande d’opportunistes qui restera à jamais marquée du sceau de la trahison et dont Macron ne fera qu’une bouchée dès l’instant où ils ne lui seront plus utiles, c’est-à-dire bientôt !
 
L’avenir de la Droite se reconstruit à partir  d’aujourd’hui. Je crois en une droite qui saura peser et s’imposer dans le débat sans chercher à s’opposer systématiquement par jeu de posture. Je crois en une droite qui parlera moins mais plus fort. Enfin, je crois en une droite qui privilégie la réflexion à l’invective, les idées à la guerre des chefs, l’avenir à la nostalgie.
 
Ces combats ne seront pas les miens et c’est avec un peu d’émotion que je vous annonce aujourd’hui mon retrait de la vie politique nationale. J’ai adressé à Bernard Accoyer, en début de semaine,  ma démission de Président de la fédération Les Républicains du Val d’Oise ainsi que de la commission nationale d’investiture des Républicains. Si j’ai toujours pensé qu’il n’y avait pas de honte à mener un combat politique et à le perdre, je m’étais fixé comme règle de passer à autre chose le jour où je connaitrai l’échec.
 
J’ai été heureux de présider notre fédération pendant plus de 6 ans. Je suis fier de ce que nous avons accompli ensemble et des nombreuses victoires remportées lors des élections locales. Merci du fond du coeur à chacune et chacun d’entre vous qui m’avez toujours donné votre confiance.
 
Je souhaite le meilleur à vous tous, élus, militants, sympathisants, qui vous donnez sans compter pour faire vivre notre famille. Vous êtes sa force, ne lâchez rien et demain s’écrira autrement.
 
Bien amicalement,
 
Axel PONIATOWSKI

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Républicains Cergy - dans Axel Poniatowski - Député
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 20:03
Message de remerciements aux électeurs, d'Axel Poniatowski

Partager cet article

Repost 0
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 20:22
Mesdames, Messieurs,
Chers amis,
 
Je remercie tout d’abord chaleureusement les près de 9.000 électeurs qui ont voté pour moi au premier tour, ce qui nous permet de réaliser le meilleur score de la droite républicaine dans le Val d’Oise. Merci à tous pour vos messages de soutien et d’encouragement.
 
D’ici le second tour dimanche, nous continuerons à faire campagne sur le terrain. Sans relâche, sans faiblesse. Nous savons désormais que le Président de la République disposera d’une majorité écrasante à l’Assemblée nationale. Après ce premier tour où seules les étiquettes politiques ont joué, il s’agit maintenant d’élire des hommes et des femmes de terrain engagés pour leurs concitoyens.
 
Dimanche prochain, les électeurs ont plusieurs choix :
- Diluer leur voix dans un raz-de-marée national,
- S’abstenir, comme beaucoup l’ont fait au premier tour, ce qui revient au même,
- Venir voter pour élire le député constructif mais vigilant que je serai.
 
Notre démocratie n’a pas besoin d’un Parlement soumis à l’exécutif. J’appelle tous les électeurs à se mobiliser pour le second tour, pour que l’Assemblée nationale soit pluraliste, représentative et équilibrée. Je prendrai toute ma part dans ce combat.
 
Je compte sur vous !
 
Axel PONIATOWSKI
 

Partager cet article

Repost 0
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 07:46
Résultats du 1er tour des législatives 2017 des 2 circonscriptions de Cergy (2ème et 10ème)
Résultats du 1er tour des législatives 2017 des 2 circonscriptions de Cergy (2ème et 10ème)

Partager cet article

Repost 0
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 13:43
Chers amis vous trouverez ci-joint la profession de foi d'Axel Poniatowski votre candidat pour les élections législatives dans la 2ème circonscription du Val d'Oise.

LE DOCUMENT COMPLET

Profession de foi d'Axel Poniatowski pour le 1er tour.

Partager cet article

Repost 0
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 19:04
Chers amis,
 
La campagne des élections législatives bat son plein. Après une élection présidentielle inédite, les candidats Les Républicains du Val-d’Oise sont sur le terrain sans relâche. Solidité, renouvellement, authenticité dans l’engagement, ce sont les qualités qui caractérisent nos candidats et qui feront la différence dans un contexte où beaucoup de Français se posent tant de questions.
 
Nous avons la chance d’avoir dans notre département des candidats de proximité, dont le parcours politique et professionnel démontre concrètement leur capacité d’action et d’efficacité. Action, efficacité, résultats, voilà le leitmotiv des candidats Les Républicains du Val-d’Oise.
 
Face à certains candidats sortis de nulle part, à d’autres qui enchaînent les candidatures et les étiquettes politiques en fonction d'où va le vent ou face à des candidats fantômes, à nous de démontrer que notre département mérite mieux que l’opportunisme. A nous de démontrer que le seul jeu de l’étiquette politique ne suffit pas à faire d’un candidat un élu efficace au service d’un territoire et des gens qui y vivent.
 
La victoire est d’autant plus possible que nos candidats peuvent compter sur la formidable mobilisation d’équipes structurées, motivées, connaissant leur ville, leur canton, leur circonscription mieux que personne. Et cela n’a pas de prix.
 
Il reste 12 jours pour convaincre encore et toujours et expliquer que M. Macron a besoin d’une majorité de droite pour réussir, notamment ses réformes économiques. C’est l’avenir du pays qui est en jeu. Après 5 ans de quinquennat Hollande qui a tant meurtri notre pays, il est temps de donner une majorité pour une France qui réussit.
 
Axel PONIATOWSKI

 

 
Les candidats LR / UDI dans le Val-d'Oise

Les candidats LR / UDI dans le Val-d'Oise

Partager cet article

Repost 0
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 15:58
Dans la 2ème (Cergy-sud) : Guillaume Vuilletet 
Nous observons le renouveau selon La République En Marche ! Est donc investi celui-là même qui a été battu il y a 5 ans par Axel Poniatowski, alors qu'il représentait alors le PS et les Verts associés.
Ex Conseiller régional EELV candidat dans les Yvelines, ex UDE (union démocrate et écologiste), ex PS à Mery-sur-Oise (Méry demain ! Avec Guillaume Vuilletet ), ex MRC (Régionales 2010)..... et maintenant "En Marche"....Ça c'est de la constance politique !
Pour conclure sa biographie, il n'a en effet plus de mandat électoral aujourd'hui...C'est pas faute d'avoir tout essayé !
 
Dans la 10ème (Cergy-nord) : Aurélien Taché
Dominique Lefebvre n'imaginait pas avoir un candidat En Marche contre lui, il a même déclaré qu'il ne le comprendrait pas... et pourtant c'est officiel REM vient d'investir un candidat sur la 10ème circonscription du Val d'Oise. Dominique Lefebvre paye ainsi le prix de sa prétention et de sa suffisance bien connus à l'Assemblée Nationale, où il ne s'est pas fait que des amis...
Le candidat REM à 32 ans, conseiller ministériel (d'Emmanuelle Cosse), responsable de section PS à Paris... bref un apparatchik, un Lefebvre en plus jeune ! Un beau parachutage, qui illustre mal "le renouvellement des pratiques politiques". Franchement Cergy et la 10ème méritent mieux.
Nous n'allons pas encore lui souhaiter bonne chance mais plutôt BIENVENUE !

Partager cet article

Repost 0
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 14:13
Les Républicains sont déjà tournés vers les législatives (Le Parisien Val d'Oise)

Partager cet article

Repost 0
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 20:41

Nous entamons la dernière ligne droite et la dernière semaine avant le premier tour de l'élection présidentielle. Jamais un premier tour n'est apparu aussi incertain et donc aussi décisif. Pour la première fois dans l'histoire de la Vème République, le 1er tour de l'élection présidentielle est le moment où tout se joue.

 

Après une campagne aussi violente qu'étrange, où les rumeurs, soupçons et autres accusations sur l'ensemble des candidats, l'ont emporté sur le débat de fond, l'heure de vérité est sur le point de sonner, avec comme seule et unique question: quel avenir pour la France?

 

Après cinq années durant lesquelles la France et les Français auront été les victimes d'une gauche irresponsable et incompétente, le sursaut est non seulement urgent mais vital. Le 23 avril, notre vote désignera le futur Président de la République, celui qui représentera la France dans le monde, dans un contexte international qui a rarement été aussi incertain et menaçant, mais également celui qui permettra à notre pays de se redresser économiquement et socialement, grâce à la volonté, au bon sens, au courage et en mettant un terme une bonne fois pour toutes aux délirantes utopies socialo-marxistes toujours à l'oeuvre dans notre pays.

 

Le 23 avril, ce n'est pas un choix de calcul, de sentiment et encore moins de concours de beauté que nous avons à faire. C'est un choix de conviction, c'est un engagement pour les cinq ans à venir, voire pour la prochaine génération compte-tenu des enjeux économiques mais aussi des risques pour l'Europe, des défis migratoires ou encore de l'instabilité mondiale, tant au Moyen-Orient qu'en Corée du Nord ou en Afrique.

 

Le 23 avril, c'est avec force et conviction que nous devons voter massivement François Fillon, porteur du seul programme à la hauteur des menaces et des défis auxquels la France doit faire face, seul programme capable de redonner à la France, fierté, optimisme et confiance dans l'avenir.

 

 

Axel PONIATOWSKI

Député -Président des Républicains du 95

 

Partager cet article

Repost 0
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 17:18
Lettre d'annonce de candidature d'Axel Poniatowski
Lettre d'annonce de candidature d'Axel Poniatowski

Partager cet article

Repost 0

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche