Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 09:38

Le candidat de la droite et du centre aux municipales de 2014 veut casser les codes.

Thierry Sibieude veut casser les codes. Le candidat Udi aux municipales de mars 2014 vient de lancer le site “jechangedemaire.com”. But de la manœuvre : mettre en place une nouvelle stratégie de communication «adaptée au contexte politique, mais proposant un mode d’information décalé, synthétique, connecté à la réalité de ce que vivent les gens, capable de susciter l’intérêt et de créer le buzz, en somme de stimuler un électorat désabusé».

 

Sur Facebook aussi

Pour ouvrir les hostilités, le prof de l’Essec a choisi deux images «chocs» censées traduire «l’usure du système cergyssois», en place depuis 1989. La première montre une 205 Gti de 1993, rutilante et prête à dévorer le bitume. À côté, la même voiture vingt ans plus tard… Et un slogan tout trouvé pour enrober le tout : “En 20 ans, les choses se sont usées. À Cergy, ce sont les idées”. Même concept pour la seconde affiche avec, cette fois, un portable ancienne génération et en vis-à-vis un smartphone. L’ensemble souligné du slogan : “En 20 ans, les technologies ont évolué. À Cergy, l’action municipale ne s’est pas renouvelée”. Chaque mois jusqu’aux municipales, une affiche au minimum sera publiée sur jechangedemaire.com et sur Facebook. Les Cergyssois sont, eux aussi, invités à jouer et à réaliser leur propre affiche. «Pas de lots» à gagner «mais la chance de voir son œuvre et ses idées partagées en ligne», indique Thierry Sibieude. On parie que le béton sera un des prochains thèmes de cette campagne de com’ d’un nouveau genre…

 

Lire l'article sur le cite du journal en cliquant ICI

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 10:50

La pause estivale s’achève sur une note de conjoncture économique un peu plus optimiste, pouvant laisser à penser que la France est sur le bon chemin. Malheureusement, derrière quelques chiffres encourageants liés au seul ricochet de la légère reprise mondiale, se cache une réalité plus complexe, résultat des choix à contre-courant opérés par le Gouvernement. Trois dossiers de rentrée en sont la meilleure illustration.

 

Le feuilleton de l’été entre Mme Taubira et M. Valls aura finalement tourné à l’avantage de la ministre de la Justice qui n’aura cessé de déclarer qu’elle voulait « pulvériser la logique du tout carcéral » et qui créée une peine de probation visant à éviter la prison pour les auteurs de délits pouvant aller jusqu’à 5 ans d’emprisonnement, ce qui englobe toutes les violences volontaires ou encore les violences sexuelles par exemple, sans parler de la suppression des peines planchers.

 

Le dogmatisme l’aura donc emporté, envoyant un message laxiste en matière de sécurité, alors même que les chiffres de la sécurité ne sont pas bons, en témoigne l’augmentation des cambriolages dont un certain nombre d’entre vous ou de vos proches auront peut-être été victimes durant les vacances.

 

Dans la foulée, le Gouvernement, fidèle au registre de la boîte à outils, nous présente une réforme des retraites qui n’a de réforme que le nom, ne touchant ni aux régimes spéciaux ni à l’âge légal de la retraite et prenant ainsi le risque de ne pas assurer la pérennité de notre système par répartition car tel est bien l’enjeu aujourd’hui.

En revanche, elle est l’occasion d’une nouvelle hausse d’impôts.

 

Enfin, que dire de la guérilla morale que semble vouloir mener le Président de la République en Syrie, sans vote du Parlement français, en infraction au droit international, en isolant la France, sans objectif clair et en prenant le risque de déstabiliser une région qui est une véritable poudrière dans laquelle notre pays n’a aucun intérêt stratégique?

 

La France n’a pas les moyens de ces politiques à contre-courant de tout bon sens. Pendant ce temps-là, nos voisins, eux, engagent les réformes structurelles nécessaires et la France continue de perdre en compétitivité, passant de la 21ème à la 23ème place en un an selon le dernier classement du World Economic Forum paru le 4 septembre.

 

 

Axel PONIATOWSKI

Député du Val d'Oise

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 16:59

slider-JCDM01.jpg

cliquez sur l'image pour accèder directement au site

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 09:57

Alors que le ministère de la Culture a décidé de transférer les réserves du Louvre à Lens, mettant un terme au projet de création d'un Centre national des patrimoines à Cergy-Pontoise, Alexandre Pueyo, chef de file de l'opposition UMP de Cergy dénonce « une triple claque ».


Le délégué UMP de la 2e circonscription du Val d'Oise juge ainsi que la « désillusion est à la hauteur des espoirs ». Une première « claque » selon lui pour Cergy-Pontoise dont les élus s'étaient mobilisés au delà des clivages politiques pour obtenir les réserves du Louvre.

 

Seconde désillusion pour Alexandre Pueyo, le fait que la décision a privilégié Lens au détriment d'une ville de banlieue parisienne. « Bel exemple d'aménagement du territoire équilibré et de politique de la ville. La banlieue est une priorité pour la gauche surtout dans les discours », se désole-t-il.

 

Dernière « claque » ... lire la suite

 

Vonews.fr

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 10:48

"Le projet de redécoupage électoral passe mal

Un mois avant de devoir émettre son avis lors de leur assemblée plénière du 18 octobre, la majorité de droite du conseil général (qui compte 21 élus sur 39) tire déjà à boulets rouges sur le projet de redécoupage des cantons, orchestré par le gouvernement..."

 

nouveaux-cantons-95-copie-1.jpg

article du Parisien.fr

 

Découpage des deux cantons de Cergy :

 

Canton de Cergy-1 :
Osny, Puiseux-Pontoise, la partie de la commune de Cergy située au nord d’une ligne définie par l’axe des voies suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Vauréal, plate-forme de l’ancienne voie ferrée de Pontoise à Poissy, chemin de la fourmi, avenue du Nord, allée des Acacias, allée de Bellevue, rue du Tertre, avenue du Nord, boulevard de la Viosne, jusqu’à la limite territoriale de la commune de Pontoise

Canton de Cergy-2 :
Boisemont, Eragny, Jouy-le-Moutier, Neuville-sur-Oise, la partie de la commune de Cergy non incluse dans le canton de Cergy-1

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 15:16

La ministre de la culture a donc décidé "unilatéralement" de transférer les réserves du Louvre à Lens alors qu'un long processus les avait pourtant attribuées à Cergy Pontoise.

 

C'est une très mauvaise nouvelle et en réalité cette décision est une triple claque :

Une claque pour Cergy-Pontoise :
Notre agglomération s'était battue pour obtenir ces réserves. Tous les élus, quelque soit leur couleur politique, avaient soutenu et porté ce projet. Il représentait beaucoup pour notre territoire : structurant, apportant de nombreux emplois, certains imaginaient déjà les formations adéquates données par l'université... Tout cela est effacé sur une simple décision ... La désillusion est à la hauteur des espoirs : forte.

Une claque pour les banlieues et l'aménagement du territoire :
Que dire d'une décision qui privilégie Lens contre une ville de banlieue parisienne ? Lens bénéficie déjà d'un musée du Louvre depuis 2012 comme Metz avec le centre Pompidou. Lens aura donc tous les bénéfices... Bel exemple d'aménagement du territoire équilibré et de politique de la ville.
La banlieue est une priorité pour la gauche surtout dans les discours !

Une claque pour le député socialiste de la 10ème circonscription :
Élu en 2012 à la faveur de la vague rose suivant l'élection de François Hollande, Dominique Lefebvre (Président de l'Agglomération) n'avait cessé de faire valoir sa grande proximité avec de nombreux ministres et son influence au sein du PS.... On en voit aujourd'hui les résultats !!!

Nous n'avons plus qu'à attendre les nouveaux projets de la gauche pour Cergy-Pontoise. Mais je doute qu'il y en ait...

 

Alexandre Pueyo

Responsable UMP de Cergy

Délégué de la 2ème circonscription du Val d'Oise

 

Lire aussi l'article sur VONEWS en cliquant ICI

 

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 09:27

Les prochaines élections municipales auront lieu à Cergy (comme partout en France) les dimanches 23 et 30 mars 2014.

Comme dans l'ensemble des bureaux de vote de la Région Ile-de-France ceux de Cergy seront ouverts de 08h00 à 20h00.

 

Les vacances scolaires de la zone scolaire C se finiront le 3 mars... il n'y aura donc pas d'excuse pour voter et changer de majorité à Cergy !!

 

Alexandre Pueyo

Délégué de la 2ème circonscription du 95

Responsable de Cergy

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 11:17

Le verdict du redécoupage cantonal vient de tomber. Comme il fallait s’y attendre, le Val d’Oise a été totalement « revisité », officiellement pour des raisons démographiques. Entre les lignes, il ne faut pas être grand clerc pour voir l’opération politique destinée à permettre à la gauche de gagner avec les ciseaux ce qu’elle a perdu par les urnes dans notre département.

 

Derrière les principes démographiques, ce redécoupage conduit à une recomposition artificielle du département, déconnecté de toute dimension de bassin de vie et d’identité territoriale.

 

A titre d’exemple, l’éclatement du Vexin avec le rattachement des cantons de Magny-en-Vexin et Vigny à celui de Vauréal, combiné à l’explosion des cantons de Marines, rattaché à Pontoise et celui du Sausseron rattaché à Saint-Ouen-l’Aumône, est un rude coup porté à l’existence même du Parc Naturel Régional du Vexin Français.

 

De même, le rattachement de Persan au canton de L’Isle-Adam, d'une partie d'Argenteuil à Saint-Gratien, de Viarmes à Fosses, d’Auvers-sur-Oise à Saint-Ouen-l'Aumone, du Plessis-Bouchard à Domont, entre autres, montre bien que l'on est dans un exercice de pur charcutage politique.

 

Le Conseil général qui est saisi pour avis ne pourra que dénoncer cette manipulation, d'autant que ce premier redécoupage préfigure à l'évidence celui à venir des circonscriptions législatives, avec pour seul but de favoriser le déséquilibre démocratique de notre département.

 

Le combat ne fait que commencer. D'abord en exerçant tous les recours juridiques et constitutionnels existants puis en allant conquérir une à une les communes du Val-d'Oise lors des prochaines élections municipales de mars 2014, apportant ainsi une réponse par les urnes à une combine politicienne.

 

 

Axel Poniatowski

Député du Val d'Oise

Président de l'UMP 95

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 09:54

Chère Amie, Cher Ami,

Le Conseil constitutionnel a décidé de rejeter les comptes de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Il s’agit d’une décision grave puisqu’elle a pour conséquence de priver le premier parti d’opposition républicaine des moyens d’exercer sa mission au service de la démocratie française.

Afin que les Français soient pleinement informés de ce dont il s’agit, je veux préciser la chose suivante : le fait d’un dépassement – que par ailleurs nous avons contesté – de 400 000 euros sur un budget total de 22 millions a pour effet de priver l’UMP de 11 millions de dotations publiques.

J’entends certains commencer à évoquer l’idée que l’UMP, étranglée financièrement, ne pourrait plus continuer à faire entendre sa voix au service des Français, qu’elle ne pourrait plus dénoncer la politique de la gauche qui détient tous les pouvoirs, qu’elle ne pourrait plus proposer un chemin d’espérance pour la France.

Je veux vous dire que la voix de l’UMP ne s’éteindra pas !

  • J’appelle les militantes et les militants qui, depuis tant d’années, s’engagent sur le terrain au milieu des Français pour promouvoir les valeurs qui sont les nôtres ;
  • J’appelle les sympathisantes et les sympathisants qui chaque jour s’engagent plus nombreux à nos côtés ;
  • J’appelle aussi les Françaises et les Français qui ne partagent pas forcément toutes nos idées mais qui considèrent indispensable, vital même, vital, qu’un grand parti de droite et du centre s’attèle à préparer l’avenir des enfants de France ;

Je vous appelle toutes et tous à répondre à la grande souscription nationale afin de barrer la route à celles et ceux qui ne rêvent que d’une seule chose : voir l’espace politique français monopolisé par la gauche et par les partis extrémistes.

Avec Nicolas Sarkozy, avec lequel je me suis entretenu de cette situation, nous sommes convenus que face au péril, il appartenait à notre famille politique de faire bloc, comme cela doit être le cas dans tous les moments d’épreuves.

Vous l’avez compris, l’heure est à la mobilisation, au rassemblement et au courage.

Vive la République et vive la France,

 

Jean-François Copé
Président de l'UMP

 

Vous avez renouvelé votre adhésion pour l'année 2013. Merci pour votre engagement !
Vous pouvez également soutenir les actions de l'UMP en faisant un don

Partager cet article

Repost0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 11:19

Communiqué de l'Autorité de Supervision du Congrès

 

L’Autorité de supervision du Congrès a procédé au recensement des votes dès clôture, dimanche 30 juin à 18 heures, du scrutin du Congrès extraordinaire de l’UMP des 28, 29 et 30 juin 2013.

 

Les résultats issus du décompte sont les suivants :

  • Nombre d’électeurs inscrits : 318 634
  • Nombres de votants : 87 823

Question 1 (approbation des Statuts, du Règlement intérieur et de la Charte de la primaire)

  • Bulletins blancs : 3 548
  • Suffrages exprimés : 84 275
  • Oui : 78 226
  • Non : 6 049

Question 2 (approbation de dispositions transitoires)

  • Bulletins blancs : 1 865
  • Suffrages exprimés : 85 958
  • Oui : 79 422
  • Non : 6 536

Partager cet article

Repost0

Nous contacter

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Recherche