Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 09:40

La semaine dernière, comme tous les mois depuis maintenant 18 mois, le Gouvernement et François Hollande se sont livrés à leur traditionnel exercice d’équilibriste pour justifier l’injustifiable et pour expliquer l’inexplicable : les chiffres du chômage.

 

Pris dans le piège de la promesse intenable de François Hollande d’inverser la courbe du chômage à la fin de l’année, le gouvernement entretient la confusion voire la manipulation des statistiques. L’annonce de 20 000 chômeurs en moins relève malheureusement davantage de l’affichage savamment organisé que d’une baisse réelle du nombre de demandeurs d’emploi.

 

Il y a les chiffres que l’on claironne et il y a ceux dont on parle moins. Ainsi, derrière la baisse officielle de 20 000 demandeurs d’emplois, il y a le chiffre beaucoup moins avouable et peut être embarrassant des 50 000 radiations.

 

Ensuite, la multiplication des emplois aidés, ces emplois subventionnés qui coûtent une fortune au pays, ne font que masquer partiellement une situation du marché de l’emploi en France très dégradée. En effet, hormis l’emploi des jeunes qui bénéficie de l’illusion créée par les emplois aidés, TOUTES les autres catégories (B et C) voient les chiffres du chômage augmenter. Ainsi, les chômeurs de catégorie B (ayant exercé une activité courte durant le mois) ont augmenté de 3,7 % et ceux de catégorie C (ayant exercé une activité réduite sur plusieurs mois) ont augmenté de 4 %, soit une augmentation de 39.600 personnes pour ces deux catégories en octobre.

 

Ce sont, en réalité, 5,3 millions de Français qui connaissent des problèmes d’emploi.

 

Un autre chiffre est éloquent, et bien réel celui là : depuis un an, ce sont 110 000 emplois marchands, c’est à dire du secteur privé, qui ont été détruits. C’est également la faillite annoncée de 63 000 entreprises qui devrait supprimer 200 000 postes supplémentaires.

 

Le gouvernement ne peut donc se satisfaire de cette situation et s’abriter derrière ses emplois aidés qui sont d’abord et avant tout des « anti-douleurs » mais certainement pas une solution. La solution, elle est connue mais demande un peu de courage. Elle consiste à remettre la France au travail, c’est à dire à travailler plus et à baisser le coût du travail. Cela s’appelle une politique économique. Et nous n’en n’avons plus depuis 18 mois.

 

 

Axel Poniatowski

Député du Val d'Oise

Président de la Fédération UMP

Partager cet article

Repost 0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 12:17

reforme1

reforme2.png

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Vie municipale
commenter cet article
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 11:18

" Après avoir validé les choix locaux et départementaux de soutien à la liste du maire sortant, Jean-Paul Jeandon (PS), l’instance nationale du MoDem a finalement décidé d’apporter son soutien à la liste UMP-UDI. Cette décision, évoquée par la droite lors du ... "
 
Le Parisien Val d'Oise
 

modem soutien cergyCette volonté d'union de la droite et du centre à Cergy est une bonne nouvelle car elle jette les bases d'une reconquête de la ville autour de Thierry
Sibieude.

Mais je m'étonne quand même des déclarations de Régis Litzellman. De quelles "promesses mirifiques" de la droite parle-t-il ?
De la volonté de redynamiser une ville qui est en train de s'éteindre ?
De redonner à Cergy une certaine envergure ? Celle de la capitale du Val d'Oise ?

Ce n'est pas vraiment une question d'argent mais surtout une question de volonté politique et d'énergie.
Mais à la veille d'une élection municipale décisive pour notre ville il faut être précis :
Rappelons ainsi que l'endettement de notre ville a augmentée entre 2000 et 2012 de + 42 300 %. (source : JDN)

Un chiffre assez incroyable qui est dû à la politique de l'ancien maire, mais aussi de l'actuel qui était précédemment maire-adjoint chargé des Finances !

Alors si la question de la dette est clairement primordiale, je ne comprends pas très bien le positionnement local du MODEM.

Sauf à penser que cela relève plus de questions de personnes ou de places négociées sur une liste et pas vraiment de l'intérêt et de l'avenir de Cergy, ce qui est dommage.

 

 

Alexandre Pueyo
Responsable UMP de Cergy

 

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Articles de presse
commenter cet article
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 18:03

Depuis des semaines le Parti Socialiste et le MUP (ersatz local du PC créé pour sauver le poste de sénateur de Robert Hue) jouent à "je t'aime, moi non plus", essayant de faire croire aux Cergyssois qu'ils négocient difficilement pour faire liste commune aux municipales de mars 2014.

Ils ne savent donc pas s'ils feront une liste unique et on s'imagine les discussions intenses qui les animent, étudiant point par point un programme commun... l’angoisse.


Mais dans le même temps cela n'empêche nullement leurs militants de coller ensemble des affiches pour les élections municipales comme nous avons pu le constater et comme le prouve cette photo :

 

jeandon et mup

 

Alors soyons honnêtes, le Maire socialiste de Cergy a besoin du MUP pour réaffirmer son ancrage à gauche. Le MUP aura difficilement les capacités de faire une liste indépendante.

Oui le MUP sera sur la liste menée par le Maire sortant.

 

Les élections municipales ne sont pas une mauvaise série télé ou l'on essaye désespérément de faire durer le suspense alors que chacun connait déjà la fin... franchement les Cergyssois méritent mieux.

 

Pendant ce temps Thierry Sibieude parle des industries et des PME qui proposent des emplois à Cergy-Pontoise.

 

Alors qui parle des vrais sujets ?

 

Alexandre Pueyo

Responsable UMP de Cergy

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Vie municipale
commenter cet article
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 10:58

Consultation-citoyenne-01-1024x165.jpg

Cliquez sur l'image pour accéder au questionnaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Vie municipale
commenter cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 20:17

« En matière de fiscalité, on est allés trop loin ».

C’est ce que disait la candidate PS à la mairie de Paris fin septembre. On ne sait toujours pas si elle faisait allusion aux 30 milliards d’euros d’impôts supplémentaires votés en 2012 ou si elle pensait aux 4 milliards d’euros en moins pour les salariés qui ont travaillé des heures supplémentaires. On ne sait pas davantage si elle évoquait les 61 € par collégien, 153 € par lycéen, 183 € par étudiant que les familles devront payer en impôt. La justice sociale n’a jamais été aussi efficace en France : désormais 1 million de Français modestes paient également l’impôt. C’est le cas de nombreux Cergyssois qui pourtant n’ont pas vu leur salaire augmenter !

Le Maire de Cergy fait feu de tout bois. Il se dit depuis quelques jours l’apôtre du rassemblement républicain solidaire, rien que ça ! Nous sommes sauvés.

Il rassemble en effet…En 6 ans les impôts locaux prélevés par la ville sur le budget des Cergyssois ont bondi de 20% (25.2M€ en 2007, 30.2M€ en 2012).

En bon républicain, il écoute. Pour répondre au mécontentement des habitants qui voient les bennes à ordures déborder ou qui souffrent de problèmes récurrent de chauffage, en 2013 il augmente la Taxe d'Enlèvements des Ordures Ménagères de 5% à 7% et la Taxe Locale d’Electricité de 6%.

En termes de solidarité il s’y connait. Depuis janvier les tarifs municipaux ont grimpé, même pour les plus modestes : +4% pour les Accueils périscolaire, +4% pour les Accueils de loisir, +4% pour la restauration scolaire, +4% pour les Ateliers du soir.

Le Maire de Cergy n’a rien à envier à ses collègues parisiens en termes d’inventivité fiscale. Et les Cergyssois peuvent s’en exaspérer à juste titre quand ils observent ses dépenses futiles.

 

 

Thierry Sibieude

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Vie municipale
commenter cet article
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 17:10
Pas de Service Minimum d’Accueil à Cergy :
Comme d’habitude les parents se débrouilleront seuls


rythmes-vignette.jpg Les parents cergyssois ont été informés depuis vendredi dernier qu’il n’y   aura pas de Service Minimum d’Accueil lors de la grève des enseignants du jeudi 14 novembre.

Outre le fait que les enseignants ne veulent pas de cette réforme des rythmes scolaires imposée, précipitée et mal financée, il me semble dommage qu’une ville de presque 60 000 habitants ne veuillent pas, pour des raisons purement politiciennes, prévoir un dispositif de prise en charge des enfants permettant aux familles notamment les plus modestes de faire face.

 

La loi sur le service minimum d'accueil dans les établissements scolaires date de 2007. Elle impose la mise en place d'un service d'accueil dès lors qu'il y a plus de 25 % d'enseignants en grève dans l'école. Les mairies doivent donc déployer du personnel, afin d'assurer la garde des enfants lors des grèves des fonctionnaires de l'éducation nationale.
Il est d’autant plus incompréhensible que la mairie ne prévoit pas ce type de dispositif, qu’elle serait défrayée par l'État qui verse à la municipalité, une indemnité financée par les retenues sur salaire du personnel en grève. De plus, c’est l'État, et non le maire, qui endosse la responsabilité administrative et pénale de l'accueil.

Comment feront les familles qui n’ont pas d’autres possibilités, qui ne peuvent ni compter sur leur famille, ni sur leur capacité financière ?

Comme souvent, après les beaux discours de solidarité, le Maire de Cergy ne fait rien pour les parents les plus en difficultés, surtout dans un climat professionnel compliqué. Le Maire aurait du mettre en place ce "service minimum".


Alexandre Pueyo
Responsable UMP de Cergy

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Vie municipale
commenter cet article
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 11:49

11-nov-cergy-bis.jpg

Monument aux morts - Place de la République

 

11-nov-cergy.jpg

Cimetière de Cergy - Dépot de la gerbe du Député Axel Poniatowski par Thierry Sibieude (Conseiller Général de Cergy)

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Vie municipale
commenter cet article
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 19:50

Mardi 12 novembre 2013 à 20h00.

Entrée libre et gratuite.

Grand Amphithéâtre de l'ESSEC

 

" N’y a-t-il pas attribut plus important pour l’homme politique que sa voix ? Au sein d’une discipline distendue entre forme et fond dans un rapport inégalitaire tel que fond sans forme ne gagne jamais, tandis que forme sans fond garde toutes ses chances, elle semble à elle seule capable de récolter des voix.

Or, ce qui frappe d’abord et avant tout chez François Baroin, c’est justement sa voix, grave et posée. Atout qui en fait un interlocuteur privilégié pour une assistance jeune et avide d’avis sur les problèmes les plus complexes que connaît la France. 
Ancien ministre du Budget et de l’Économie et des Finances de Nicolas Sarkozy, il pourra, au cours de ce débat, faire part de ses prospectives sur l’avenir de l’économie française, sur ses atouts à renforcer et ses faiblesses à enrayer.
Actuel maire de Troyes, il sera en mesure de nous apporter sa vision des élections municipales à venir et de leur enjeu pour le parti majeur de l’opposition, et pour la France.
Soutien de François Fillon pour la présidence de l’UMP, alors qu’on le réputait proche des « mousquetaires de l’UMP » et notamment de Jean-François Copé, sa voix de velours pourra, enfin, mettre la lumière sur sa vision de l’avenir de la droite en ces temps troublés de crise structurelle.

Journaliste politique à Europe 1 pendant cinq ans, avocat, député de la 3e circonscription de l’Aube, porte-parole de Jacques Chirac, Alain Juppé et François Fillon au cours de sa carrière avant d’obtenir les portefeuilles ministériels que l’on sait, François Baroin semble avoir su exploiter le potentiel exceptionnel de sa voix, naturellement prise au sérieux, tout au long de sa carrière. Est-ce donc un hasard si, en ces temps où les Français n’ont jamais été aussi dégoûtés du spectre politique, M. Baroin fait partie du trio de tête des personnalités politiques françaises les plus populaires. Cependant, le limiter à cette prédisposition naturelle serait une injure. Sa riche expérience au gouvernement, son sang-froid et son calme affichés et transmis, mais aussi une réserve rare vis-à-vis du pouvoir et du prestige personnel malgré son jeune âge politique pourraient faire de lui l’un des prophètes attendus, espérés plutôt, d’une droite « sérieuse », qui serait préoccupée en premier lieu de l’avenir de la France. 

Nous espérons donc qu’au cours de ce débat, François Baroin nous démontrera ce fait : qu’un beau parleur peut tout aussi bien dispenser, sous couvert de belles paroles, matière à réflexion et des idées de fond à ses auditeurs.

Comme à chaque fois, vous pouvez nous envoyer vos questions pour la préparation du débat et les poser aux invités à l'adresse suivante : lesmardis.essec@gmail.com"

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Informations Locales
commenter cet article
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 19:10

La cérémonie se déroulera le lundi 11 novembre 2013 à Cergy Village

 

8h45
Commémoration inter-religieuse à la Mairie du Village

 

9h45
Mairie du village, place de la Libération
- Réunion des participants
- Mise en place du cortège

Place de la République
- Dépôts de gerbes au Monument aux Morts

- Minute de silence et Marseillaise


10h30

 Cimetière

- Allocution du Président de l’Amicale des Anciens Combattants et Victimes de guerre
- Lecture par le Maire de Cergy du message du Secrétaire d’Etat aux anciens combattants et victimes de guerre
- Dépôts de gerbes au Monument aux Morts
- Appel des Morts
- Minute de silence et Marseillaise

 

10h30

Ecole du Village
Vin d’honneur

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Vie municipale
commenter cet article

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche