Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 11:19

Communiqué de l'Autorité de Supervision du Congrès

 

L’Autorité de supervision du Congrès a procédé au recensement des votes dès clôture, dimanche 30 juin à 18 heures, du scrutin du Congrès extraordinaire de l’UMP des 28, 29 et 30 juin 2013.

 

Les résultats issus du décompte sont les suivants :

  • Nombre d’électeurs inscrits : 318 634
  • Nombres de votants : 87 823

Question 1 (approbation des Statuts, du Règlement intérieur et de la Charte de la primaire)

  • Bulletins blancs : 3 548
  • Suffrages exprimés : 84 275
  • Oui : 78 226
  • Non : 6 049

Question 2 (approbation de dispositions transitoires)

  • Bulletins blancs : 1 865
  • Suffrages exprimés : 85 958
  • Oui : 79 422
  • Non : 6 536

Partager cet article

Repost 0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 13:15

" Le FN voit maintenant une partie de ses électeurs venir de la gauche, beaucoup d'ouvriers, salariés et petits agriculteurs », estime Axel Poniatowski, président de l'UMP 95, après avoir pris connaissance de la législative partielle de Villeneuve sur Lot. Invité du JT de VOtv, le député maire de L'Isle-Adam aborde également les futures échéances électorales. 

 "Ce résultat est un véritable coup de tonnerre politique. Les barrières sont en train de sauter". Plus que le succès de la droite à la léglislative partielle de dimanche à Villeneuve sur Lot, Axel Poniatowski souligne le revers de la gauche mais surtout le score élevé du Front National. « Le FN voit maintenant une partie de ses électeurs venir de la gauche, beaucoup d'ouvriers, salariés et petits agriculteurs. Cela devient encore plus un problème pour la gauche que pour la droite, ça devient un problème pour le parti socialiste. »

« Nous n'avons pas apporté les bonnes réponses »

Le député UMP du Val d'Oise explique comprendre le ras-le-bol des Français face au « chômage, la précarité, la sécurité et l'immigration non maitrisée ». Il estime que le gouvernement ne répond à ces attentes avec un « président de la République élu par accident ». Le président de l'UMP 95 balaye aussi devant la porte de son parti : « Nous n'avons pas apporté les bonnes réponses », a-t-il jugé. Et d'ajouter : « Les présidents Chirac et Sarkozy ne sont pas allés assez loin ». Axel Poniatowski appelle à des mesures énergiques pour renforcer la compétitivité des entreprises. 


Soutien de l'UMP 95 pour Elisabeth Hermanville et Yanick Paternotte

Concernant les futures échéances électorales et d'abord les municipales de 2014, Axel Poniatowski revient sur les investitures de l'UMP. Interrogé sur la confiance accordée à Elisabeth Hermanville à Goussainville, dont le socialiste Luc Broussy a rappellé ses condamnations par la justice (lire article), il a expliqué y voir « la candidate naturelle ». 

Le patron de l'UMP 95 a également confirmé son soutien à Yanick Paternotte, maire de Sannois, condamné en décembre pour abus de faiblesse. L'élu a depuis fait appel. « Laissons la justice se prononcer », déclare le député maire de L'Isle-Adam qui a également précisé que l'UMP n'a « pas fixé de limite d'âge » pour ses candidats. 


« Reprendre Eaubonne, Cergy, Argenteuil et Eragny »


Lors des municipales, l'UMP tentera de conquérir plusieurs communes majeures du département. « Nous pouvons reprendre Eaubonne, Cergy, Argenteuil, Eragny et quatre ou cinq autres communes », affirme Axel Poniatowski qui entend reprendre Montmorency perdue à cause de divisions internes à la droite. « Nous aurons l'intelligence et la maturité pour que cela ne se reproduise pas ».

Confiant, le président de l'UMP du Val d'Oise estime que l'échéance de 2014 sera compliquée pour le Front National à cause de l'obligation de présenter des listes. Il est en revanche plus inquiet concernant les prochaines élections européennes de juin 2014. « Il va falloir avoir un discours différent du nôtre pour faire un bon score ».


« Je pense que nous garderons le département »


Invité à s'exprimer sur les prochaines élections départementales, le président de l'UMP Val d'Oise fustige le redécoupage des cantons par le ministère de l'Intérieur. « Nous craignons le charcutage électoral ». Mais le chef de file de l'UMP 95 ne voit pas la droite perdre. « Je pense que nous allons garder le département ». Il surveillera cependant les scores du Front National, qu'il voit monter dans le Val d'Oise. « Si l'ambiance actuelle perdure, le FN peut faire un score », juge-t-il. Et de conclure : « On verra à qui cela va nuire ».

Voir l'interview en Vidéo en cliquant ICI

Lire l'article sur le site de Vonews en cliquant ICI

Partager cet article

Repost 0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 13:26

appel 18 juin

Cette année la Cérémonie départementale de commémoration de l’appel du 18 juin, lancé à Londres par le Général de Gaulle, aura lieu à Cergy.


Nous vous donnons rendez-vous au 3, place de l’Hôtel de Ville de Cergy à 19h00.

 

Avec la participation de la musique des sapeurs-pompiers du Val d 'Oise et des élèves de la chorale CM1/CM2 de l'école du Ponceau.

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Vie municipale
commenter cet article
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 11:13
« Nous sommes dans une démarche très volontariste de reconquête », annonce Axel Poniatowski. Le président de l’UMP Val d’Oise a rendu public, ce lundi, les investitures pour les candidats des villes de plus de 30000 habitants.
 
 L’UMP a investi le sortant Maurice Lefebvre à Garges-lès-Gonesse, Elisabeth Hermanville à Goussainville, Marc Sonnet à Sarcelles, Georges Mothron à Argenteuil, et soutient l’UDI Thierry Sibieude à Cergy. 
 
« À Cergy, c'est le tour de Thierry, estime Axel Poniatowski. Il est très apprécié sur la ville et Cergy a besoin d'un changement ». L’état major du premier parti d’opposition parie à la fois sur le contexte national et local. « À Cergy seul le microcosme sait que Jeandon est devenu maire d'autant que Dominique Lefebvre reste très présent, ça ne va pas l’aider »

L’UMP croit également aux chances de Georges Mothron, pourtant battu lors des dernières municipales par le socialiste Philippe Doucet devenu depuis député. « On a raflé les trois cantons, Georges Mothron a gagné le sien et il est très présent sur la ville », constate Claude Bodin, secrétaire général de l’UMP-95. « Et le contexte national va jouer dans les grandes villes », veut croire Axel Poniatowski.
 
Si la partie sera plus difficile pour le maire de Garges, l’UMP veut croire en une prime au sortant. « Il est très apprécié de la population ». A Sarcelles, où Marc Sonnet aura fort à faire dans une ville où les socialistes ont gagné toutes les dernières élections, l’UMP fait « le pari de la jeunesse ».
 
En ce qui concerne Franconville et Pontoise, deux autres villes de plus de 30000 habitants, « Francis Delattre et Philippe Houillon ont bien entendu le soutien de l’UMP mais ils annonceront  leurs intentions et leur candidature le moment venu, à leur convenance », déclare l’UMP.
 
Pour les villes de moins de 30000 habitants, les premières investitures ont été données (lire notre précédent article). Les prochaines suivront en septembre et décembre. L'UMP veut se donner le temps, notamment pour régler quelques dossiers épineux. A l'exemple de Montmorency : « Nous avons bon espoir d'aboutir à un ticket unique avec au bout une seule liste », déclare Axel Poniatowski.
Pour lire l'article sur le site de Vonews cliquer ICI

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Articles de presse
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 07:37

Voici le courrier distribué le week-end dernier au maire de Cergy pour dénoncer l'état d'une partie de Cergy le Haut.

 

Monsieur le maire,

Les habitants de Cergy le Haut sont de plus en plus nombreux à me faire part de leur exaspération devant la gêne occasionnée par les poubelles qui s’amoncellent au croisement du Boulevard de l’Evasion et de la Rue des Astres Beiges, à proximité du bureau de Poste.

Je partage leur colère et me joins à eux pour dénoncer plusieurs mois de laxisme coupable sur cette question pourtant essentielle de salubrité publique, dans une des rues les plus empruntées du quartier.

Nous ne pouvons pas tolérer qu’à proximité de restaurants des poubelles débordent des jours entiers sans que vous ne vous en soyez soucié. Nous ne pouvons pas accepter qu’à quelques mètres de la gare des détritus de toute nature trainent sans que vous ne vous en préoccupiez. Les familles accompagnées de leurs enfants ou les personnes âgées répugnent désormais à emprunter ce passage, à juste titre.

Vous avez indiqué récemment n’en être pas responsable. Il est vrai que l’incendie dramatique qui s’est produit dans les parkings en est la cause. Cependant, l’un de vos devoirs premiers au titre de la loi de 1871, de l’article
L 1421-4 du Code de la Santé Publique et L 2542-1 du Code Général des Collectivités Territoriales, est d’assurer la salubrité publique.

A cet effet, il est de votre devoir :

1/ d’enjoindre le bailleur à prendre toutes les mesures nécessaires pour réintégrer les poubelles dans un local approprié et,
2/ dans l’intervalle, de mettre en place d’urgence un plan de ramassage systématique de ces ordures au-delà des fréquences habituelles. Les coûts supplémentaires de ce ramassage exceptionnel devront être assumés par le bailleur.

La colère des habitants du quartier est légitime car cette situation n’a que trop duré. Les solutions que j’évoque sont rapides à mettre en œuvre et bel et bien de votre responsabilité : c’est maintenant qu’il faut agir !

Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, à l’assurance de ma considération.

 

Thierry Sibieude

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Vie municipale
commenter cet article
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 12:20

Au lendemain de la crise politique qui a ébranlé notre Mouvement à lautomne dernier, il est apparu plus que nécessaire de réformer, et rapidement, les statuts qui régissent l'organisation de l'UMP afin de la rendre plus claire, plus solide et plus transparente.

Un groupe de travail, dite Commission des Statuts, réunissant toutes les sensibilités de lUMP et co-présidé par Jean-François Copé et François Fillon y a donc travaillé pendant trois mois. J'ai eu l'honneur, avec Hugues Portelli, d'en faire partie.

Dans la deuxième quinzaine du mois de juin, vous serez appeléà vous prononcer par un vote sur ces nouveaux textes. Pour éclairer votre choix, je pense utile de vous transmettre une synthèse de ces propositions.

 

 

1. LES PRINCIPALES PROPOSITIONS DE REFORME INTERNE

  • Les adhérents, acteurs de la démocratie dans lUMP

Création d’une initiative militante sur des questions d’intérêt national en vue d’un débat en Conseil National. Pour être recevable cette initiative doit être sollicitée pas au moins un quart des membres du Conseil national, après avis de la Commission permanente consultative des statuts.

Représentation et organisation des mouvements (Droite forte, Droite Populaire, Droite sociale, France Moderne et Humaniste, les Gaullistes) au sein du Bureau Politique.

  • Le candidat de lUMP à l’élection présidentielle

Le candidat UMP à l’élection présidentielle sera soit le Président de la république sortant s’il est UMP, soit le candidat vainqueur de la primaire ouverte.

  • La Haute Autorité

L’élection du Président de l’UMP et l’organisation de la primaire seront toutes entières organisées et contrôlées par une nouvelle instance : la Haute Autorité de l’Union, indépendante de la direction de l’UMP.

Elle sera composée de 9 membres, 5 issus de l’UMP, 4 extérieurs à l’UMP, choisis pour leurs compétences juridiques parmi des personnalités offrant toutes garanties d’indépendance.

  • Un nouveau rythme pour les élections internes à lUMP

Le Président de l’UMP est élu pour 5 ans.

Les Présidents départementaux, les comités départementaux, les comités de circonscription et les délégués de circonscription sont élus pour 2 ans et demi.

 

2. LELECTION DU PRESIDENT DE LUMP

Si le Président de la République est issu de l’UMP, il en est de fait le Président et l’UMP est dirigée  par un Secrétaire générale élu par le Conseil national.

 

Si le Président de la République n’est pas issu de nos rangs, l’UMP élit un Président pour cinq ans, incarnant pour la durée du quinquennat la direction du principal parti d’opposition.

Les différentes étapes de la procédure conduisant à l’élection du Président de l’UMP ont été repensées :

  • Pour être candidat, il faudra réunir le parrainage d’au moins 1 % des militants répartis sur au moins 15 fédérations départementales et au moins 5 % de parlementaires à jour de cotisation;
  • Une stricte égalité entre les candidats sera garantie;
  • La Haute Autorité de l’Union garantira la régularité du scrutin.

 

 

 3. UNE PRIMAIRE OUVERTE POUR DESIGNER LE CANDIDAT A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

  • Une primaire doublement ouverte

Si le Président de la République sortant n'est pas UMP, les Statuts de l’UMP prévoient que le candidat à la présidence de la République que l’UMP soutiendra soit désigné à l’occasion d’une primaire ouverte à l’ensemble des citoyens qui acceptent d'adhérer à la Charte des Valeurs de l'UMP et à laquelle des partis politiques autres que l’UMP peuvent demander à prendre part.

  • Les conditions pour être candidats à la primaire

Les candidatures sont soumises à 2 conditions cumulatives:

- Recueillir 5% des membres d’un des collèges suivants

  • Parlement français et Parlement européen,
  • Conseils régionaux et départementaux,
  • Maires
  • Membres du Conseil National n’appartenant pas aux catégories précédentes.

- Réunir en plus le soutien de dix membres dans les 3 autres collèges.

Dans l’hypothèse où un membre de la direction de l’UMP souhaite présenter sa candidature, il est tenu de démissionner de ses fonctions dès réception de sa déclaration d’intention par la Haute Autorité.

 

 

Voici donc mis en lumière les grandes lignes des nouveaux statuts de l'UMP qui permettront à notre famille d'atteindre avec succès les objectifs à la fois de modernité, d'efficacité et de démocratie, caractéristiques de tout grand parti de Gouvernement.

Cest surtout la garantie que le Président de lUMP et notre candidat à l’élection présidentielle bénéficient dune légitimité forte et incontestable derrière laquelle notre famille politique toute entière se réunira pour porter son candidat à la victoire.

 

Axel PONIATOWSKI

Président de la Fédération

Député

Partager cet article

Repost 0
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 21:30

Grâce à Antoine nous pouvons vous conseiller la lecture de cet article très interressant de "La Croix" portant sur les villes nouvelles et plus particulièrement la notre : Cergy-Pontoise.

 

la-croix.jpg

La France a lancé ses derniers projets de villes nouvelles en 1973. Neuf sont sorties de terre. 

Même si elles n’ont pas tenu toutes leurs promesses, elles continuent de se développer, à l’image de Cergy-Pontoise

 Depuis la fenêtre de son salon, Marc Kieny a une vue directe sur son jardinet, où fleurit un cerisier. En 1972, quand il est venu pour la première fois dans ce coin du Val-d’Oise, il se souvient avoir surtout vu de la boue et des grues.« C’était un dimanche après-midi, il pleuvait à verse », précise-t-il.

Ce jeune retraité a été parmi les premiers habitants de ce qui s’appelait encore la « ville nouvelle de Cergy-Pontoise », un des neuf grands projets urbains sortis de terre à partir de la fin des années 1960 à l’initiative de l’État. Sur le territoire de 15... "

 

Pour lire la suite cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Articles de presse
commenter cet article
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 17:02

Chère Amie, Cher Ami,

Au lendemain de la crise politique qui a ébranlé notre Mouvement à l’automne dernier, nous avons souhaité adapter les textes qui définissent nos règles de fonctionnement. L’objectif que nous nous sommes fixé était de les rendre plus clairs, plus solides et plus transparents.

Avec François Fillon, nous avons co-présidé un groupe de travail, réunissant toutes les sensibilités de l’Union. Pendant trois mois, c’est dans un esprit apaisé et constructif que nous avons travaillé tous ensemble, pour rénover en profondeur nos statuts et notre règlement intérieur. Tous les sujets qui concernent la vie de notre Mouvement ont été abordés : fonctionnement des instances locales, démocratie militante, élection des dirigeants, fonctionnement des mouvements, etc. Pour désigner le candidat soutenu par l’UMP au prochain scrutin présidentiel, une primaire sera organisée. Elle sera ouverte à tous ceux qui adhèrent à nos valeurs. Pour en assurer le bon déroulement, une Haute autorité indépendante sera désignée.

Je veux ici, en notre nom à tous, remercier Anne Levade, professeur de Droit constitutionnel, rapporteur général de la Commission de révision des statuts et du règlement intérieur, pour sa compétence et sa contribution décisive à la réussite de nos travaux.

Dans la deuxième quinzaine du mois de juin, vous serez appelés à vous prononcer par un vote sur ces nouveaux textes. Je souhaite que vous puissiez dès à présent en prendre connaissance pour éclairer votre choix.

 

 

 

 

Bien amicalement et fidèlement,

 

Jean-François Copé
Président de l'UMP



Composition de la Commission de révision des statuts et du règlement intérieur :

Co-présidents : Jean-François Copé et François Fillon.

Membres : Bernard Accoyer, Edouard Balladur, François Baroin, Philippe Bas, Jacques-Alain Bénisti, Xavier Bertrand, Etienne Blanc, Xavier Breton, François Calvet, Luc Chatel, Eric Ciotti, Marie-Christine Dalloz, Bernard Deflesselles, Patrick Devedjian, Geoffroy Didier, Jean-Claude Gaudin, Hervé Gaymard, Claude Goasguen, Arlette Grosskost, Henri Guaino, Nicole Guedj, Patrick Hetzel, Brice Hortefeux, Christian Jacob, Alain Juppé, Roger Karoutchi, Nathalie Kosciusko-Morizet, Gérard Larcher, Bruno Le Maire, Jean Leonetti, Pierre Morel à l’Huissier, Patrick Ollier, Valérie Pécresse, Axel Poniatowski, Hugues Portelli, Jean-Pierre Raffarin, Eric Raoult, Michèle Tabarot, Laurent Wauquiez.

Rapporteur général : Anne Levade, professeur de Droit constitutionnel.

Partager cet article

Repost 0
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 15:05

Cergy Village - à partir de 8h30

 

8h30
Office religieux en l’église Saint-Christophe de Cergy Village.

 

9h30
Mairie du village, place de la Libération
- Réunion des participants
- Mise en place du cortège

Place de la République
- Dépôts de gerbes au Monument aux Morts
- Minute de silence

Cimetière
- Allocution du Président de l’Amicale des Anciens Combattants et Victimes de guerre
- Lecture par le Maire de Cergy du message du Secrétaire d’Etat aux anciens combattants et victimes de guerre
- Dépôts de gerbes au Monument aux Morts
- Appel des Morts
- Minute de silence

 

10h30 - Ecole du Village
Vin d’honneur

 

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Informations Locales
commenter cet article
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 13:02

600789_10151351066957126_805202492_n.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans l'UMP à Cergy
commenter cet article

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche