Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 17:18
Lettre d'annonce de candidature d'Axel Poniatowski
Lettre d'annonce de candidature d'Axel Poniatowski

Partager cet article

Repost 0
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 21:27
Il ne faut pas s’y tromper pas, cette mesure n’a en réalité pas grand chose à voir avec la sécurité routière, mais plutôt avec la volonté de Dominique Lefebvre, Président de l’agglomération de Cergy-Pontoise de construire des logements le long de l’A15.
En effet, les projets qui sortent de terre, sur le terrain de la tour 3M, dans le quartier Grand-Centre/Préfecture ou sur la plaine des Linandes (et même à la caserne Bossu), se font le long de cet axe. C’est donc pour pouvoir construire le plus proche possible de l’autoroute que  l’agglomération souhaite transformer l’A15 en « boulevard urbain » à 70 Km/h maximum. C’est écrit clairement dans le fameux PLD (Plan Local de Déplacement)
De plus, plusieurs documents de prospective ou des plans imaginant de futurs projets d’urbanisation montrent des constructions (de bureaux ou de logements) en bordure d’autoroute.
Tout cela alors que l’autoroute qui traverse Cergy-Pontoise est complètement saturée et qu’aucune solution de substitution n’est proposée. Peut-être que la présence récente d’un radar qui flashe entre 600 et 1500 fois par jour n’y est pas non-plus étranger…
Espérons au moins que si notre autoroute devient un jour un « boulevard urbain », elle soit à nouveau éclairée, car voilà une solution qui serait réellement efficace pour la sécurité routière ! (Comme le démontre notamment une étude de l’AFE montrant que « l’éclairage public, judicieusement implanté et réalisé aux conditions d’éclairage nécessaires et suffisantes, peut être un facteur déterminant de réduction de certaines situations accidentogènes constatées sur des zones bien ciblées sur les autoroutes urbaines »).
Alexandre Pueyo
Conseiller départemental de Cergy 2

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Républicains Cergy - dans Informations Locales
commenter cet article
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 12:16
Tract de lancement de campagne de Virginie Tinland
Tract de lancement de campagne de Virginie Tinland

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Républicains Cergy - dans Législatives 2017 Virginie Tinland
commenter cet article
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 08:35
Meeting porte de Versailles dimanche 9 avril
Un départ en bus est organisé pour se rendre à ce grand meeting de campagne de François Fillon :
 
Pour la 2e et la 10e circonscription, le départ se fera à :
13h à L'Isle-Adam 
(devant la Maison de L'Isle-Adam, rue de l'abbé Breuil) 
Puis un arrêt à :
13h30 à la gare routière de Cergy-Préfecture 
(Boulevard de l'Oise, au niveau du quai G)
 
Réservation : lesrepublicains95.circo2@gmail.com en précisant votre lieu de départ.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Républicains Cergy - dans Présidentielle 2017
commenter cet article
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 13:25
J’apprends dans l’édition du Parisien du 30 mars que Dominique Lefebvre annonce, à l’instar de Manuel Valls, son vote en faveur d’Emmanuel Macron dès le premier tour de l’élection présidentielle.
 
Ils avancent désormais tous deux à visages découverts : celui du plus pur héritage du quinquennat de François Hollande, doublé d’une forfaiture contre leur propre famille politique.
 
Que penser en effet de Dominique Lefebvre, ancien premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste dans le Val d’Oise, vice-président du Groupe socialiste à l’Assemblée nationale, fidèle parmi les fidèles de François Hollande, dont la voix n’a manqué à aucune loi de ce quinquennat désastreux, qui renie sans scrupule sa famille politique à moins d’un mois du premier tour de la présidentielle ? Ce triste épisode nous éclaire sur la solidité des convictions du désormais (ex ?) candidat socialiste aux législatives sur la 10e circonscription. Par ailleurs, le Premier Secrétaire du PS ayant prévenu que les députés socialistes soutenant Emmanuel Macron se verraient retirer leur investiture, qu’en est-il de celle de Dominique Lefebvre ? Les électeurs, qui doivent juger du bilan du député sortant, méritent cette clarification.
 
Que penser enfin d’un soutien à Emmanuel Macron, qui se revendique « hors parti politique », « ni de droite, ni de gauche », venant d’un candidat qui lui revendique ses valeurs socialistes à chaque discours ?
 
Les Français en général et les habitants de la 10e circonscription du Val d’Oise en particulier méritent mieux que ces retournements de veste opportunistes. En tant que candidate aux élections législatives, soutenue par la droite et le centre, je dénonce les postures et les impostures de Dominique Lefebvre, qui illustrent tout ce dont les Français ne veulent plus en politique.
 
Tout au long de cette campagne, j’aurai en ce qui me concerne à cœur de défendre un projet cohérent, fidèle à mes convictions et sans arrangements partisans, pour donner une nouvelle dynamique à notre territoire.
 

 

Virginie Tinland

Candidate aux élections législatives

Conseillère départementale du Val d’Oise

Canton de Cergy-1

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Républicains Cergy - dans Virginie Tinland Législatives 2017
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 10:03
François Fillon sur France 2 le jeudi 23 mars

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Républicains Cergy
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 17:10
Premier grand débat de la Présidentielle sur TF1

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Républicains Cergy - dans Présidentielle 2017
commenter cet article
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 20:55
Une rumeur bruisse depuis quelques jours selon laquelle en vertu d’un accord dit « national » avec l’UDI, serait imposée par Paris la candidature d’un dénommé Gilles Mentré dans la 6ème circonscription, en lieu et place de Luc Strehaiano, Maire de Soisy-sous-Montmorency et Vice-Président délégué du Conseil départemental du Val-d’Oise, investi officiellement par la Commission nationale des investitures en Juin 2016 et validé par le Conseil national des Républicains en Janvier 2017.
 
Si cette rumeur se confirmait, elle appelle plusieurs remarques :
 
  1. Selon nos statuts, les investitures validées par le Conseil National des Républicains ne peuvent être remises en question que par ce dernier. Par conséquent, sauf à réunir une nouvelle fois le conseil national des Républicains, seul Luc Strehaiano peut se prévaloir de cette investiture.
  1. Le Comité départemental des Républicains, réuni vendredi 10 mars à Taverny, a voté à l’UNANIMITE, le soutien à Luc Strehaiano et une motion de défiance vis-à-vis de M. Gilles Mentré.
  1. Les adhérents et élus du Val-d’Oise refusent de cautionner des pratiques de cuisine politique qui relèvent d’un autre temps. L’honneur de la politique se trouve dans l’engagement de proximité et de terrain.
  1. Les adhérents et élus du Val-d’Oise refusent par ailleurs spécialement de cautionner le parachutage de M. Gilles Mentré dont le pedigree est aux antipodes de ce qui fait l’honneur d’un engagement politique sincère :
 
- Inconnu au bataillon politique et potentiellement parachuté dans le Val-d’Oise, cet inspecteur des finances, énarque, issu de la caste des « Intouchables » selon le livre de Guislaine Ottenheimer qu’elle qualifie de « petite élite feutrée qui vit dans la connivence et se coopte dans les conseils d’administration », tente les mêmes manoeuvres afin de rafler une circonscription sur-mesure. Une preuve de plus de l’arrogance de cette haute fonction publique qui se croit au-dessus de tout, et qui considère que tout lui est du.
 
- Enarque, inspecteur des finances, un beau pedigree de ce que l’on ne veut plus voir en politique. Mais M. Mentré ne s’arrête pas là ! Après avoir bien manigancé au sommet de l’Etat, il a suivi la filière classique du pantouflage, pratique qui consiste pour un haut fonctionnaire à « passer dans le privé », tout en restant fonctionnaire, on ne sait jamais…
 
- Et là encore il ne fait pas les choses à moitié. Non seulement il pantoufle, mais pas n’importe où ! Chez la banque Lazard, dont il est associé-gérant, banque d’affaires franco-américaine, dirigée en France par un certain Mathieu Pigasse, soutien notoire de François Hollande et militant actif au sein des think tanks proches du PS.
 
Pour toutes ces raisons, adhérents et élus des Républicains du Val-d’Oise, moi le premier, nous serons aux côtés de Luc Strehaiano afin qu’il devienne le nouveau député de la 6ème circonscription du Val-d’Oise.
 
Que M. Mentré se présente, il fera un petit tour comme l’ont déjà tenté bien d’autres avant lui, et il repartira, comme les autres, aussi vite à Paris, une fois battu.
 
Le Val-d’Oise ne se monnaye pas, qu’on se le dise !
 
Axel Poniatowski
Député - Président des Républicains du Val d’Oise
 

Partager cet article

Repost 0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 18:18
En cette fin du mois de février, après la tempête médiatique qui s’est déchaînée autour de notre candidat depuis un mois, il me semble important de m’adresser à vous. D’abord pour remercier et féliciter tous les militants ou sympathisants, qui malgré un climat parfois hostile, sont mobilisés sur le terrain et ne lâchent rien dans l’adversité afin de préserver toutes les chances de la droite et du centre d’être au rendez-vous de cette élection présidentielle mais aussi et surtout au rendez-vous du redressement de notre pays.
 
C’est ensuite l’occasion pour moi de dire que je peux comprendre tous ceux qui ont été ébranlés par les derniers événements. Il n’est pas de ma responsabilité de juger ce qui est bien ou mal, a fortiori sur un plan judiciaire mais si ce « feuilleton » peut contribuer à faire évoluer certaines pratiques politiques, c’est une bonne chose.
 
Pour autant, ce que je veux vous dire aujourd’hui en tant que Président de la fédération des Républicains du Val-d’Oise, c’est qu’il est plus que jamais impératif de regarder sereinement, presque froidement, les enjeux et défis qui se présentent à nous et à la France dans les semaines qui viennent et pour les années à venir.
 
Les options présentées par les concurrents de François Fillon, quand ils présentent un programme, font au contraire la démonstration qu’il n’y a pas d’alternative possible. François Fillon a créé à l’occasion de la primaire un immense élan non seulement d’espoir mais de crédibilité dans l’action de redressement dont la France a tant besoin afin de préserver notre équilibre de vie et protéger les Français.
 
Alors que François Fillon présente un programme solide, cohérent, courageux et réaliste pour redresser le pays, le Front National propose ni plus ni moins de provoquer le naufrage de la France notamment au travers de son programme économique totalement absurde et dangereux. La sortie de l’euro et de l’Europe qu’il préconise n’a rigoureusement rien à voir avec le Brexit. Les conséquences seraient autrement plus graves avec un retour au Franc et donc une dévaluation immédiate de 25% et avec l’explosion de la dette française qui augmenterait de 430 milliards d’euros passant de 2 160 milliards d’euros à 2 600 milliards d’euros. De DETTES ! Les taux d’intérêt augmenteraient de 3 à 4%, alourdissant le remboursement de la dette de la France mais aussi celle des entreprises.
Le danger est réel comme en témoigne la pression déjà ressentie en ce moment même sur les taux d’intérêt en France en raison de la seule crainte de nos partenaires financiers au vu des sondages.
Et ce n’est pas tout. Le programme du Front National c’est également la promesse d’une épargne des Français sacrifiée, qui serait amputée de plus de 25%, d'une chute de 15% de notre PIB et donc de la destruction de millions d'emplois. En réalité, le programme du Front National c’est la réalisation de ce contre quoi François Fillon nous mettait en garde dès 2007 : "un Etat en faillite".
 
Si certains critiquaient le programme de redressement de François Fillon en le jugeant trop brutal, comment qualifieraient-ils le programme ravageur du Front National ??
 
Alors que François Fillon présente un programme solide, cohérent, courageux et réaliste, M. Macron revendique officiellement son immaturité et son inexpérience. Je veux bien que « l’ambiance » soit à la défiance et à l’anti-parlementarisme un peu facile qui serait la cause de tous les maux de la France, mais soyons sérieux ! On parle du futur Président de la République française ! Pas du gagnant d’une émission de télé-réalité ! Les Français, par leurs jugements, leurs colères légitimes, appellent à un besoin de sérieux et de résultat politique. Et quelle serait la solution ? Un opportuniste qui se voit en homme providentiel et qui revendique de croire davantage à une démarche « christique » (sic) qu’à un programme ? Qui enfile les perles pour ne pas sortir du flou? Qui cherche à plaire à tout le monde au risque d’enchainer les contradictions voire les contresens historiques comme l’ont prouvé ses déclarations indignes sur la colonisation ? Enfin, que dire de son alliance avec François Bayrou, incarnation de la vieille politique faite de compromis et de compromissions et qui a ni plus ni moins fait élire François Hollande en 2012 ? C’est ça l’attelage qui permettra à la France de se re-crédibiliser auprès de nos partenaires européens et étrangers, de tenir un cap fort et durable même lorsque cela sera difficile, en un mot d’être efficace et constant ?
 
Je ne le pense pas. Je le pense d’autant moins que le prochain Président de la République ne pourra obtenir de résultats que s’il dispose d’une majorité parlementaire qui lui donnera les moyens de réaliser son programme. Or, seul François Fillon peut disposer de cette majorité. Ni le Front National, ni « En marche » ne peuvent disposer de cette majorité. Le mouvement « En Marche » en est réduit à « recruter » ses candidats sur internet ! Quant à Marine Le Pen, elle ne pourra pas faire élire une majorité de députés que sur son seul nom. La réalité, c’est que ces mouvements seraient contraints de passer des alliances, des accords emprunts de calculs qui exploseront à la première difficulté et qui condamneront la France à l’immobilisme, l’impuissance et l’instabilité gouvernementale.
 
Cela fait cinq ans que nous souffrons de l'imbroglio politique que nous infligent François Hollande et la gauche. Cela fait cinq ans que nous attendons cette élection présidentielle comme une délivrance et comme une chance, peut-être la dernière, pour permettre à notre pays d’être remis sur les rails de la réussite et de la fierté nationale. Le sursaut est possible car la France est pleine de ressources, d’énergie et d’envie. Le sursaut est à portée de main car les Français sont un peuple fier et généreux qui a tout pour réussir.
 
Il me semblait important de vous livrer cette réflexion à l’aube d’un choix vital. Nous devons bien mesurer les conséquences de chacun de nos votes à venir et des alternatives qui s’offrent à nous ou plutôt de leur absence.
 
La France n’a pas les moyens de tenter une aventure politique hasardeuse, quelle qu’elle soit, surtout  après cinq ans d’errements et de reniements.
 
Axel Poniatowski
Député - Président des Républicains du Val d’Oise

Partager cet article

Repost 0
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 21:35
Jeudi 2 mars à Domont : réunion publique de soutien à François Fillon

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Républicains Cergy - dans Présidentielle 2017
commenter cet article

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche