Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 09:49

OPIEVOY : "nous ne pouvions plus cautionner une situation de blocage préjudiciable aux Valdoisiens"


La question de l'OPIEVOY (Office Public Interdépartemental Essonne Val d'Oise Yvelines) a été au centre des premiers débats de la séance d'aujourd'hui. Nous avons jugé nécessaire, au regard de la complexité de la question, des enjeux pour le Val d'Oise, et de la volonté manifeste de l'opposition d'instrumentaliser la situation à des fins politiciennes, de rétablir une vérité factuelle incontestable.
 
L'OPIEVOY est un organisme interdépartemental chargé de construire et gérer les logements locatifs sociaux sur les territoires des départements de l'Essonne, des Yvelines, et du Val d'Oise. Créé en 1967, son patrimoine est constitué de plus de 50 000 logements pour près de 180 000 locataires, et animé par 1 100 salariés, ce qui en fait le 2e office après celui de Paris.
 

[umpcergy : L'Opievoy gère 135 logements à Cergy rue de la Chamade et passage Lucile]


L'OPIEVOY traverse aujourd'hui une période de crise. Le nouveau Président du Conseil d'Administration, Michel Viallay, Maire de Mantes-la-Jolie, ne peut plus exercer pleinement ses responsabilités, du fait d'un blocage manifeste orchestré par certains membres du Conseil d'Administration. Cela a pour conséquence un manque de transparence dans la gestion des dossiers, et donc une rupture de confiance entre l'Office et ses collectivités partenaires, dont le Conseil général du Val d'Oise.
 
Nos représentants à l'OPIEVOY, Xavier Péricat et Lionel Georgin, ont donc démissionné du Conseil d'Administration afin de mettre en lumière ces dysfonctionnements graves. Ils ont été suivis par leurs homologues des Yvelines.
 
Xavier Péricat résume ainsi la situation, et explique notre position : "les élus du Val d'Oise ne sont plus écoutés par la Direction de l'OPIEVOY. Les intérêts des locataires Valdoisiens ne sont plus respectés. Bien que la situation financière de l'Office soit préoccupante, les dépenses de personnel et l'endettement en hausse, les deux demandes d'audit ont été refusées. Le Val d'Oise est le parent pauvre des programmes de construction et rénovation de l'Office. Autant d'éléments qui nous ont amenés à tirer la sonnette d'alarme, d'abord au sein du Conseil d'Administration, et aujourd'hui, puisque cela ne suffisait visiblement pas, sur la place publique en présentant notre démission.
 
Nous n'avons pas été élus pour faire "comme avant", pour cautionner la situation dramatique que connaissent les locataires de l'OPIEVOY : pavillons dégradés ou à l'abandon, absence d'équipements sanitaires basiques, fermeture de l'antenne de proximité de Franconville… Ne serait-ce que dans mon canton d'Argenteuil-Ouest, les Cités-jardin du Marais et du Perreux, au quartier du Val Notre Dame, sont dans un état lamentable, et ne doivent leur entretien qu'à des locataires de bonne volonté! Tous ces problèmes ne se règleront pas si la gouvernance de l'Office n'offre pas plus de transparence et de garanties de bonne gestion!"


 

 

Les élus du Groupe majoritaire UVO (UMP, UDI et non inscrits) au Conseil Général du Val d'Oise

 

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Informations Locales
commenter cet article

commentaires

elias 10/07/2013 12:41


Bonjour


 


C'est vrai qu'en demissionant et quittant le navire on fait preuve de courage .


La demission est elle la seule methode de combat à l'UMP ?


 


Cordialement


Elias

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche