Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 09:30

Urbanisation de la Plaine des Linandes :

Une erreur environnementale, une erreur d'aménagement.

 

 

Le Maire socialiste de Cergy a décidé de modifier le Plan Local d’Urbanisme (PLU) pour aménager la Plaine des Linandes pour la rendre constructible pour des commerces, des bureaux et des habitations.

 

Mais entre les documents de présentation qui sont distribués à la population, illustrés de belles photos et d’un argumentaire très marketing («Un éco-quartier» qui va «créer des synergies», «Un hub sportif»), et la réalité de ce qui sera voté en Conseil Municipal il existe une très grande différence.

Pourquoi présenter un projet permettant la construction de 15 000 logements quand on annonce vouloir en construire 3 000 ?

 

Le Maire ne souhaite donc pas jouer la transparence avec la population en expliquant ses réels projets. D'ailleurs l'enquête publique qui se termine vendredi se fait « en catimini » avec le minimum d'annonces. (comme dans le journal municipal avec une petite colonne perdue en page 16...)

 

> > De plus ce terrain comporte de nombreuses contraintes qui n’ont pas assez été prises en compte :

 

Des contraintes écologiques :

  • Un terrain entièrement bordé par l’A15 au nord et par le RER au sud qui souffrira d’une pollution sonore et atmosphérique.

  • D’Est en Ouest le terrain est traversé par des lignes à hautes tension avec au centre un poste de transformation électrique : risques sanitaires liés au pyralène, aux champs électriques et magnétiques.

  • De plus, le Maire, sans aucune vision de ce qu’il souhaite faire lui-même, autorise la construction sur ce terrain d’une chaufferie au fioul et au gaz : rejet de C0² et risque d’explosion.

 

Nous sommes donc loin de l’ «éco-plaine» promise par le Maire, et nous comprenons mal comment on peut envisager que des familles puissent vivre au milieu de tout cela.

 

Des contraintes d’aménagements :

  • 18 pylônes électriques perturberont la cohérence de l’aménagement global du quartier, sans compter la pollution visuelle.

  • Un bois, presque aussi grand que celui de la Justice, et l’aire d’accueil des gens du voyage en bordure de la plaine ne sont pas pris en compte : quid de ce poumon vert et de l’aire d’accueil ?

  • Les futurs habitants seront éloignés d’une gare RER.

  • Les constructions devront prendre en compte le périmètre de protection de captage d’eau pour éviter toute pollution des sols.

 

Il ne suffira pas d’essayer de « valoriser et orienter les vues entre les pylônes » pour rendre ce futur quartier agréable à vivre.

 

 

Comme toujours le tableau présenté par la municipalité socialiste est idyllique. Si les annonces du Maire laissent présager un projet attrayant, la réalité est tout autre. En effet, la plaine sera constructible dans son ensemble. Un tiers pour des commerces et des logements (Zone UCa) et deux tiers pour des commerces, des logements et des bureaux (Zone UCc). Le Maire pourra donc construire au bord de l’A15 et sous les lignes haute tension, des commerces, des bureaux… mais surtout des logements !

Alors qu’il justifie les 1 000 logements à La Croix Petit et les 2 000 logements à Cergy Le Haut par la proximité d’une gare, comment justifie-t-il la construction d’un nouveau quartier sans gare et sans sécurité environnementale ?

 Enfin, la destination agricole de la plaine des Linandes va disparaître. Or, c’est l’équilibre entre zones agricoles, naturelles et urbanisées qui faisait l’âme de Cergy-Pontoise.

 

Le projet du Maire n’est pas raisonnable.

 

 

A l’UMP Cergy, nous aménagerions différemment la Plaine des Linandes :

  • Nous y interdirions la construction de logements ;

  • Nous classerions le bois pour le protéger ;

  • Nous ne construirions aucun équipement public sous les lignes à haute tension ;

  • Nous lui donnerions 2 priorités cohérentes :

  1. A l’Ouest, (zone bordant la Belle-Épine) les terrains accueilleraient prioritairement des équipements sportifs et culturels d’envergure communale.

  2. A l’Est et au Nord, (le long de l’A15), nous développerions une zone de commerces et de bureaux (dans la continuité de la Préfecture, de la cité artisanale).

  • Nous étudierions la création de jardins familiaux pour les bénéficiaires d’un logement social, afin de conserver l’esprit agricole qui a marqué cette plaine.

 

En conséquence, en 2014, si l’opposition gagne les élections municipales nous casserons le P.L.U. pour revenir à un aménagement plus sensé et mieux adapté.

 

Consulter notre dossier complet sur les modifications du PLU en cliquant ICI

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Vie municipale
commenter cet article

commentaires

Pueyo 12/07/2011 15:25


Voici un commentaire que nous avons reçu directement par mail :

"Bonjour,

J'ai eu dans ma boîte aux lettres un tract de l'UMP CERGY concernant l'urbanisation de la plaine des linandes. Je suis d'autant plus intéressé que j'habite le lotissement juste à côté derrière
l'ancien verger. Je voudrais faire quelques remarques :
Je n'ai jamais entendu parler de 15 000 logements. Ce chiffre ne figure sur aucun document. Les propositions portent sur 1500 à 2000 logements.
Le terrain n'est pas bordé par l'A15 puisque il en est séparé par la N14 et les terrains "sportifs" Habitant à proximité je n'entends jamais la circulation sur l'A15 (à part par un vent d'est
l'hiver) ni le RER. D'ailleurs j'entends beaucoup plus les gens qui hurlent sur les terrains de football que les voitures ou le train !
Il n'est pas question non plus de construire des logements sous les lignes à haute tension. Sont prévus un espace paysager et des jardins familiaux (que vous reprenez d'ailleurs à votre compte)

Ceci dit les habitants du lotissement seront très attentifs à savoir ce qui va se construire. personnellement je comprends fort bien que les gens doivent être logés mais il ne faut évidemment pas
faire n'importe quoi"


UMP Cergy 12/07/2011 15:28



Et voici notre réponse :












PLAINE DES
LINANDES


 


Dans le PLU, la plaine des Linandes se décompose en 2 zones AUCc1 et AUCa. Dans la partie ci-dessous sont
expliquées les parties réglementaires qui sont contenues dans le PLU et donc ce qu’elles permettent de faire sur les terrains faisant l’objet de cette révision. Je me permets d’attirer
votre attention sur le fait que les calculs sont très conservateurs puisque l’emprise au sol ainsi que la hauteur possible des bâtiments sont diminuées de 50%. Lorsque l’on fait ces
calculs c’est très exactement 15.800 logements qui peuvent être construits.


Deux précisions supplémentaires : la zone AUCc1 monte bien jusqu’à l’A15. La zone entre la RN 14 et l’A15
est bien englobée dans le PLU.


Enfin, tous les terrains sous les lignes électriques sont constructibles, il n’est absolument pas prévu
d’espace paysager ou de jardins familiaux...


Tous les argumentaires ci-dessous ont été développés lors du conseil municipal du
16/12/2010.


 


ZONAGE AUCc1


Regardons plus précisément l’aspect réglementaire de cette zone qui concerne environ 410.000 m² qui sont
ouvert à l’urbanisation dans le nouveau PLU :


AUCc1 - article 8-1 : La distance entre les constructions non contiguës implantées sur une même propriété
doivent être à au moins 5 mètres.


Pour l’emprise au sol des constructions, AUCc1 - article 9-1, le PLU précise «sans objet » ce qui
veut dire que l’on peut bétonner sur toute cette zone.


AUCc1 - article 10-1 : La hauteur des constructions ne peut excéder 30 mètres ce qui fait des R+9 . Bien
entendu il est prévu des dérogations (AUCc1 - article 10-4) ces hauteurs pourront être dépassées ponctuellement au regard notamment de prescriptions architecturales et urbanistiques bien
identifiées !


En un mot ce zonage est ouvert à une urbanisation débridée et sauvage car aucune règle sur la
densification de l’espace n’est définie puisque dans l’article AUCc1 - article 14 il n’est pas fixé de COS sur ce zonage.


Pour donner un ordre d’idée, sur ces 410.000 m² si l’on retient malgré tout une occupation des sols de 50%
alors qu’elle n’est pas réglementée, si l’on construit en moyenne des R+5 alors que ce sont des R+9 qui sont possibles, c’est plus de 12.300 logements de 100 m2 en moyenne qui peuvent
être construit. Si le règlement de cette zone n’évolue pas, je vous laisse imaginer la concentration sur cette zone que le maire est en train de nous préparer et les conséquences pour
l’avenir.


 


ZONAGE AUCa




Même réglementation pour l’occupation et utilisation des sols.




Même réglementation pour la distance entre constructions 5 mètres.




Même réglementation pour l’emprise au sol des constructions «sans objet».




Pour la hauteur des constructions avec 23 mètres c’est donc des R+6 qui pourront être édifiés avec la
petite phrase sur «ces hauteurs pourront être dépassées ponctuellement au regard notamment de prescriptions architecturales et urbanistiques bien identifiées» !


Si l’on refait le calcul précédent pour cette zone AUCa qui a une superficie de 175.000 m2 avec une
occupation des sols à 50 % seulement au lieu des 100% prévus dans le PLU avec R+3 en place de R+6, c’est plus de 3500 logements de 100 m2 qui peuvent être édifiés.


En résumé, pour toute la plaine des Linandes sur les zones AUCc1 et AUCa c’est 15.800 logements au minimum
qui peuvent être construit si le PLU n’est pas modifié et si la réglementation ne change pas !







Pierre Léchaudé
Conseiller Municipal









Erpelding 26/06/2011 22:33


Lamentable !


Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche