Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 17:27
Valérie Pécresse est venue soutenir, lundi, Thierry Sibieude le candidat (UDI-UMP) aux municipales à Cergy. Ils ont effectué ensemble un tour du Grand centre. « Cergy a besoin d'un nouveau souffle », estime l’ex ministre du Budget et chef de file de l’UMP au Conseil régional.
 
 « Thierry n’est pas un candidat de hasard, il connaît sa ville et la sert depuis longtemps. Il peut apporter une vision nouvelle pour Cergy. Il va redonner à Cergy son dynamisme et son identité », assure Valérie Pécresse qui a marché ce lundi matin avec le candidat UMP dans le Grand Centre après être arrivée par le RER A. Après sa promenade matinale, elle livre un constat sans appel sur l’urbanisme du Grand Centre. « Il faut reconstruire la ville. J’ai vu aujourd’hui des immeubles en déshérence, des espaces publics dégradés, des centres commerciaux hors d’âge ».
 
Valérie Pécresse ne mâche pas ses mots, comme si c’était elle la candidate aux municipales. Il faut dire qu’elle est aussi en campagne. Son combat politique à elle : les élections régionales de 2015. Et « Cergy est un enjeu majeur en Ile-de-France », lance t’elle. 
 
Derrière l’enjeu des municipales se joue le basculement politique de la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise aujourd’hui présidée par le socialiste Dominique Lefebvre. Pour l’ex ministre, les destins de Cergy et de l’agglomération sont liés. « Les anciennes villes nouvelles vont devoir trouver leur nouvel élan dans le cadre du Grand Paris et je comprends que les cergyssois aient une inquiétude car Cergy ne s’est pas inscrite dans le Grand Paris, décoche Pécresse. Heureusement, il y a aujourd'hui le projet de Confluence porté par les élus des Yvelines et du département du Val d'Oise ». Le président divers droite du Conseil général, qui a rejoint le candidat et l’ancienne ministre du Budget en fin de visite, acquiesce. « Nous essayons de travailler à l’intérêt général notamment dans le cadre de la Confluence. Pour les autres dossiers c’est toujours un peu compliqué. Avec d’autres collectivités, on avance plus facilement », affirme Arnaud Bazin.

Et la chef de file de l’UMP au Conseil régional d'Ile de France de montrer du doigt le développement économique de l’agglomération : « En Ile de France, on regroupe aujourd’hui les entreprises par filières, comme sur Plaine commune (93) avec les métiers de la création, Cergy n'a pas réussi à le faire ».

« Nous travaillerons sur les filières du véhicule électrique, des énergies renouvelables, annonce Thierry Sibieude. Je crois aussi beaucoup à l’innovation sociale, c’est un secteur porteur d’emplois et de dynamisme. La réalisation d’un Palais des congrès nous permettra de structurer les choses ». 
 
Valérie Pécresse opine du chef. « Thierry est un vieil ami. Je me suis inspiré de son programme à L’Essec, Une grande école pourquoi pas moi !, pour lancer Les Cordées de la Réussite », raconte Valérie Pécresse qui avait créé ce dispositif en 2008, lorsqu’elle était ministre de l’Enseignement supérieur.
 
Valérie Pécresse sera ce week-end à Sarcelles pour soutenir le candidat UMP aux municipales, Marc Sonnet. Elle viendra parler formation professionnelle, autre thématique régionale. Prochainement, elle ira à Argenteuil pour accompagner la candidature de Georges Mothron. « La longue marche des régionales commence avec les municipales », souffle Valérie Pécresse à Thierry Sibieude. 
 
 
« Je n'ai jamais fait d'alliance avec le FN et je n’en ferai jamais »

Thierry Sibieude répond à Jean-Paul Jeandon, candidat PS, qui déclarait vendredi soir que « la droite se rapproche de plus en plus de l’extrême droite ».
 
 « Je n'ai jamais fait d'alliance avec le FN et je n’en ferai jamais, réagit Thierry Sibieude. C'est une vieille ficelle. Avant, il disait que j'étais Sarkozy. Ils sont prêts à tout ! Jeandon, Lefebvre ou Motyl ce sont les mêmes personnes, les mêmes méthodes, le même système depuis 20 ans ».
 
Quant au ralliement à la liste Jeandon de l’ancienne tête de liste du Modem aux municipales de 2008, Thierry Sibieude déclare pour tout commentaire, « nous aurons deux ou trois MoDem sur la liste. Normal, le MoDem se rapproche de l’UDI ». 
 
« Régis Litzelmann est seul et il part sans personne de sa liste », affirme, de son côté, Pierre Vérot du MoDem. « Nous soutenons Thierry et la crédibilité de son projet, il est le candidat le plus proche du centre et d'une logique non sectaire ». Pierre Vérot qui s'attire les foudres de la fédération du MoDem Val d'Oise. "Il va recevoir une lettre de notre président. Il brouille le message. L'équipe locale du MoDem n'a pas fait le choix de Thierry Sibieude", précise Nathalie Elimas, porte parole du MoDem 95

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Articles de presse
commenter cet article

commentaires

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche