Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 08:34

 

Mardi soir, l'UMP Val d'Oise a adopté le mode de désignation de ses candidats aux élections municipales de 2014. Pas de primaires, mais des réunions dans des villes aux candidatures multiples. Les investitures seront décernées par le comité départemental ou national en fonction de la taille de la commune. Premier inventaire des candidatures au 1er mars. Toutes les candidatures seront connues, au plus tard, en novembre.


L'UMP 95 lance sa campagne des municipales. Réuni mardi pour définir la procédure de désignation de ses candidats aux municipales, le comité départemental a adopté une méthodologie se voulant
 « rigoureuse et professionnelle », selon Stéphanie Von Euw, porte-parole de l'UMP95. L'adjointe au maire de Pontoise et conseillère régionale en précise les modalités : « Les délégués de circonscription ont jusqu'au 1er mars pour faire un état de la situation ». Un premier bilan qui vise à dresser la liste des villes dans lesquelles plusieurs candidats souhaitent obtenir l'investiture. Dans les autres communes, où l'UMP compte un candidat sortant ou une seule demande d'investiture, le soutien sera automatique. 


Pour trancher entre plusieurs candidats potentiels, des réunions seront organisées dans les communes concernées.
 Elles seront pilotées par le bureau départemental et son président, en présence des adhérents UMP de la ville. Une consultation mais pas de vote. Le bureau désigne ainsi le candidat qu'il juge le plus apte à défendre les chances de la droite. « Attention, la commission départementale n'est compétente que pour les communes de moins de 30 000 habitants », précise cependant Stéphanie Von Euw. « Pour Cergy, Pontoise, Argenteuil, Garges, Franconville, Sarcelles et Goussainville, la décision appartient au comité national ». En procédant de cette manière, l'UMP 95 espère inciter à la coopération entre les différents candidats, tout en mettant en place un système moins lourd qu'un vote et donc éviter les « cicatrices » que peuvent laisser des primaires. 


Les investitures seront dévoilées en plusieurs temps.
 « En tout, il y aura trois commissions départementales qui donneront les investitures », explique Stéphanie Von Euw. Et d'ajouter : « La première se déroulera le 9 avril à Herblay. Les deux autres en septembre et novembre, dans des villes encore inconnues ». Pourquoi organiser plusieurs réunions d'investiture ? L'élue précise qu'il s'agit d'une stratégie adaptée aux différents candidats : « Les commissions de septembre et de novembre ne serviront pas à régler des problèmes mais à permettre aux candidats souhaitant entrer en campagne le plus tard possible, par exemple pour ne pas réveiller l'opposition, de le faire. De la même manière, ceux qui souhaitent partir en quête d'une mairie le plus tôt possible pourront obtenir leur investiture rapidement ».


L'UMP 95 explique en outre qu'elle soutiendra des candidats issus d'autres formation politiques, par exemple Thierry Sibieude de l'UDI, qui tentera de conquérir la maire de Cergy désormais détenue par le socialiste Jean-Paul Jeandon.

 

Lire l'article sur le site de VOnews. en cliquant ICI

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche