Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 14:24

Le Parisien Val-d'Oise

Le jeudi 10 mai 2012

Axel Poniatowski, patron de l'UMP du Val-d'Oise et député de la 2e circonscription (Cergy-Sud, Saint-Ouen-l'Aumône, L'Isle-Adam, Viarmes, Neuville), candidat à sa propre succession, a lancé officiellement sa campagne en présentant sa suppléante, Nathalie Brahami, hier à L'Isle-Adam. Une campagne que le député sortant voit « différente » des deux dernières qu'il a remportées, puisque, en 2002 et en 2007, la droite avait gagné la présidentielle.

Pas de défaitisme pour autant : Axel Poniatowski a un bilan à défendre et des propositions à porter, autour du social, de l'emploi, l'environnement, la sécurité et des transports. « Je mènerai une campagne de proximité », affirme-t-il. Sa suppléante, directrice d'école, souhaite être « proche des habitants » et veut capitaliser sur son implantation à Eragny.

 

 

 Néanmoins, les législatives sont d'abord une élection nationale et, pour Axel Poniatowski, « le PS ne peut pas avoir tous les pouvoirs ». Le score de Nicolas Sarkozy dans le département dimanche dernier, 46%, « en ligne » avec le reste de la région parisienne, « prouve que notre camp a mieux résisté que d'autres départements », estime-t-il. Toutefois, il remarque bien les différences très importantes entre « les grandes cités », comme Cergy, Argenteuil, Goussainville, Gonesse, qui ont voté massivement à gauche, et le reste des communes qui ont mis Nicolas Sarkozy en tête. « Cela nous pose la question de savoir comment nous adresser à ces électeurs urbains, relève celui dont la circonscription compte Saint-Ouen-l'Aumône et une partie de Cergy. Nous allons les convaincre sur le terrain. »

Et, s'il est confiant en la réélection de Philippe Houillon (1re), Jérôme Chartier (7e), Claude Bodin (4e) et François Scellier (6e), il convient également que ce sera plus difficile pour Yanick Paternotte (9e) et Georges Mothron (5e). « Yanick Paternotte a fait beaucoup dans la lutte contre les nuisances aériennes, il a une cote personnelle sur laquelle il peut compter », juge-t-il. Georges Mothron peut, lui, espérer son salut à sa notoriété et au contexte particulier de la gauche avec le candidat PS Philippe Doucet contesté localement (lire ci-dessous).

En outre, Axel Poniatowski considère qu'Audrey Tamborini « a une vraie carte à jouer » dans la 10e, qui a « plusieurs communes favorables à la droite, telles qu'Osny, Courdimanche ou encore Puiseux ». Une nouvelle circonscription dans laquelle elle sera pourtant opposée au maire PS de Cergy, Dominique Lefebvre, et où François Hollande a récolté plus de 60% des voix.

Axel Poniatowski pense donc que son parti « va gagner les législatives » et assure « qu'il n'y aura aucune division à l'UMP dans les semaines à venir ». Il en a profité pour regretter « la candidature de division » de Luc Stréhaiano face au sortant François Scellier, le candidat investi dans la 6e, rappelant qu'une procédure d'exclusion est en cours.

 

(LP/S.N.) © 2012 Le Parisien. Tous droits réservés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche