Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 14:18

La dégradation de la note souveraine de la France par l'agence de notation Standard & Poor's n’est pas un scoop. Largement anticipée depuis longtemps par les marchés, elle est même un non-évènement.

 

Mieux encore, le triple A français n’est abaissé que d'un cran plutôt que de deux comme attendu, ce qui est finalement une bonne nouvelle. La France conserve, quoi qu’on en dise, une excellente notation ce qui n’aura donc aucun impact sur les taux d’intérêt.

 

L’on peut cependant tirer deux enseignements de cette dégradation :

 

  1. Le premier confirme la perspicacité de la politique économique menée par Nicolas Sarkozy depuis le début de la crise et conforte la pugnacité du gouvernement à poursuivre les réformes engagées pour maintenir la France hors de l’eau. Le Chef de l’Etat a su anticiper, bien avant la rumeur des marchés, sur les mesures économiques qui s’imposaient à la France en pareilles circonstances.
  2. Le second enseignement sonne comme une mise en garde. La France doit continuer le chemin des réformes en faisant le choix, non pas d’un président dépensier et timoré, mais en conservant un chef d’Etat visionnaire et protecteur.

 

Axel Poniatowski

Président du Comité départemental UMP du Val d'Oise

Député du Val d'Oise

Partager cet article

Repost 0

commentaires

prune 17/01/2012 15:15


L'histoire du A c'est comme l'Ecologie.  Rien n'et fait pour améliorer les choses, sauf 1.


Augmentation des prix et certains s'en mettent plein les poches sur notre dos.

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche