Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 16:42

Chère amie, cher ami,

 

Depuis le 18 novembre, notre famille politique vit des heures difficiles. Ce qui devait être un moment de maturité politique et démocratique a tourné en fiasco innommable, théâtre de tout ce que l’on ne veut pas voir et profondément déstabilisant pour l’immense majorité d’entre nous qui s’est engagée en politique par idéal, par conviction et par volonté d’action contre une gauche mortifère.

 

Il n’y a pas de mots assez forts pour dénoncer cette situation surréaliste, résultat d’attitudes irresponsables voire criminelles pour notre parti, au service de seules ambitions personnelles.

 

Je fais partie de ceux qui n’ont pas souhaité s’exprimer durant ce déplorable feuilleton afin de ne pas mettre d’huile sur le feu et ajouter du bruit au bruit.

 

Je souhaite néanmoins aujourd’hui m’adresser à vous en tant que Président de l’UMP 95 afin de vous livrer un message positif et d’encouragement. L’UMP va sortir de cette crise. Certes, il y a eu une élection, certains l’estiment légitime, d’autres la contestent mais si l’on prend le temps et si nous avons l’honnêteté de part et d’autre de dépassionner le débat, on constate que cette crise et la scission parlementaire qui va avec est totalement factice et superficielle car seulement liée à l’ambition et au style de deux hommes, en aucun cas à une fracture idéologique.

 

La scission du groupe parlementaire à l’Assemblée nationale est à cet égard plus que regrettable car bien loin de rassembler, elle conforte la division. Il faut dire clairement les choses, ce sont maintenant l’ensemble des députés UMP, quel que soit le groupe qu’ils aient été contraints de choisir qui se retrouvent dans une position impossible, nombreux sont ceux d’ailleurs, membre d’un groupe ou de l’autre, qui témoignent de leur malaise. Pour une raison simple, c’est que nous avons les mêmes valeurs et avons un même but : combattre la politique de François Hollande et de sa majorité de gauche. Cette situation n’est donc pas durable.

 

A ce stade, seuls Jean-François COPE et François FILLON détiennent les clés pour sortir de cette situation.

 

Les solutions ne sont pas nombreuses, elles sont au nombre de deux selon moi. La première est l’organisation d’un nouveau vote dans un délai raisonnable, c’est à dire en se donnant suffisamment de temps pour refonder totalement nos statuts de manière impartiale afin de ne pas revivre une deuxième crise de cette nature, et en même temps en ayant en tête les élections municipales qui ne doivent en aucun cas être impactées.

 

La deuxième, qui a pour mérite d’être plus rapide, est de trouver un compromis qui pourrait consister à répartir le parti et le groupe parlementaire entre les deux protagonistes : Jean-François COPE, Président de l’UMP, François FILLON, Président du groupe parlementaire UMP réunifié.

 

Je ne prétends pas que ces pistes de sortie soient les bonnes. Je pense juste qu’aujourd’hui il est temps de passer à autre chose.

 

Ce que je tiens à vous dire aujourd’hui, c’est que l’UMP est un grand parti, une grande famille politique, qui dans ces moments difficiles, quoi qu’en disent les commentateurs, fait la preuve de sa solidité. Cette solidité, c’est vous, ce sont les militants qui malgré la colère, la honte ou l’abattement gardent cet engagement chevillé au corps, sans rien demander en retour. Pour tout cela vous devez être félicités et remerciés.

 

Quelles que soient les discussions ou les décisions prises à Paris, elles ne dépendent pas de nous. En revanche, ce qui dépend de nous, c’est le travail de terrain, inlassable et sincère au contact direct des gens. Elle est là notre place, il est là notre rôle.

 

Je souhaite que dans chacune de nos villes, dans chacun de nos cantons, dans chacune de nos circonscriptions, unis et rassemblés, nous reprenions le combat et préparions la bataille des élections municipales en 2014 mais également des cantonales et régionales en 2015 pour lesquelles l’UMP portera haut et fort ses valeurs à travers des candidats engagés, militants et de terrain.

 

Merci à toutes et à tous de votre engagement, l’UMP c’est vous !

 

Axel Poniatowski

Député du Val d'Oise

Président de l'UMP 95

Partager cet article

Repost 0

commentaires

langlois maurice 11/12/2012 19:18


Pourquoi se casser la tête dans un vote qui risque de se retrouver dans le même scénario


50/50.Que tous ceux qui veulent se présenter se présentent...vote à un tour, que le meilleur gagne.Il
m'étonnerait que le résultat dans ce vote soit litigieux.


D'ailleurs nous avons voter ainsi pour les courants,comme les trois premiers sont proches,il y a un premier qui donne la tendance principale,et les autres qui tempèrent en apportant,le
social,les idées,etc....


N'oublions pas que nous avons besoin actuellement d'un chef de bataille,et non pas d'un Président de la république.Il sera temps de réformer ce qui cloche dans les statuts.il y a un temps
pour chaque chose .Le plus urgent,c'est d'avoir un chef.

baudelot 06/12/2012 18:52


Monsieur le Deputé comme vous le dite nous sommes tous affligés de se drame plutôt théatrale mais qui porte beaucoup d'interrogations sur l avenir de notre Parti en parler autour de nous
afin de faire comprendre aux personnes que nous sommes crédibles et qu il faut tout faire pour que 2014 dans un premier temps soit un succès c est tres difficile à faire passer  peu de
personne y croit vraiment et il faut que les parlementaires faisant parti de tout le groupe à l assemblee au lieu de se diviser comme ils le font feraient mieux de faire comprendre aux deux
protagonistes que si cela continuait et j en ai bien peur que cela en prenne le chemin nous allons directement dans le mur il est bien dommage que certains anciens ministres ne puissent pas faire
passer le message carl la aussi cest l ambition sur l avenir qui les préoccupe plutot qu e de sauver  l UMP TOUT CELA EST NAVRANT


 

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche