Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 17:39

Economies et réformes : la France ne peut plus attendre

 

La Cour des Comptes, Présidée par Didier MIGAUD, ancien député socialiste, a publié la semaine dernière un rapport qui a fait l’effet d’une bombe, du moins à gauche : il est urgent de faire des économies et de baisser les dépenses publiques.

 

Ce qui semble, plus que jamais en période de crise, une question de bon sens, est une révolution pour une gauche budgétivore pour qui la pilule a bien du mal à passer.

 

Mais c’est pour la France et l’ensemble des Français que la potion est amer car en matraquant les forces vives du pays avec 33 milliards euros d’impôts supplémentaires et en fermant les yeux sur les économies nécessaires (enrayer l’augmentation des dépenses de santé, lutter contre la fraude aux prestations sociales, ne pas remplacer un fonctionnaires sur deux etc.) François HOLLANDE et sa majorité asphyxient un pays déjà en manque d’oxygène face à la compétition mondiale et européenne.

 

La France n’a plus le choix. Hier fleuron et moteur de l’Europe, notre pays en est devenu l’un des points faibles, objet de toutes les inquiétudes des observateurs économiques à travers le monde. Notre modèle est à bout de souffle. Il convient de le réinventer, maintenant, au risque de le voir disparaître.

 

Dans ce contexte, quelle est la place de l’UMP ? Il ne faut pas se voiler la face, l’UMP est encore en convalescence et panse progressivement les plaies de l’automne. Les mois qui viennent, même avec la perspective d’une nouvelle élection interne en septembre, doit être l’occasion pour nous de remettre au clair nos idées et objectifs et de nous attacher plus au fond qu’aux slogans.

 

De même, nous sommes à maintenant un an précisément des élections municipales. Ces élections doivent être l’occasion de la reconquête. Nous savons que les élections locales, traditionnellement, sont défavorables au Gouvernement en place. Mais attention, cela n’a pour autant rien d’automatique et il est de notre responsabilité de préparer au mieux ces échéances, de désigner les meilleurs candidats, afin de mettre toutes les chances de notre côté.

 

C’est la raison pour laquelle, le comité départemental de l’UMP 95 a adopté le 12 février dernier, à l’unanimité moins deux abstentions, une procédure de désignation de nos candidats qui se veut simple, rigoureuse et souple. Les investitures se feront en trois vagues (avril, septembre, novembre) afin d’avoir une procédure la plus adaptée possible aux différentes situations locales et à la demande de nos candidats.

 

2013 fait partie de ces rares années sans élection. Ce sont les plus stratégiques. C’est maintenant que se préparent à la fois l’organisation de nos futurs combats électoraux et le travail de fond permettant à la droite républicaine d’être en phase avec une société en pleine évolution. Pour nous aussi, le changement doit être maintenant.

 

 

Axel Poniatowski

Député du Val d'Oise

Président de la Fédération UMP

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche