Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 16:20

Après près d'un an de campagne et deux batailles électorales, présidentielles et législatives, difficiles, le temps du repos bien mérité a sonné.

 

Mais avant de partir en vacances, le dernier comité départemental du 4 juillet a été l'occasion d'analyser les résultats, d'en comprendre les raisons, les points que l'UMP doit améliorer et les perspectives pour les prochaines échéances électorales, notamment municipales.

 

Si chaque circonscription a sa spécificité, il ressort que toutes ont connu une poussée très forte du Front National, de l’ordre de 10 points, le score de ce dernier dans le département posant question, ainsi qu'une forte poussée à gauche, en raison de la proximité de l'élection présidentielle.

 

De nombreux membres du comité départemental se sont interrogés sur l'attitude que nous devions avoir vis à vis du Front National,.

 

Par ailleurs, ces campagnes ont montré la très forte capacité de mobilisation des militants PS et Front de Gauche. Ces derniers mois nous ont apporté la preuve de la nécessité impérieuse pour notre mouvement de ne pas relâcher l'effort en termes d'adhésion et de développer davantage nos actions militantes.

 

Enfin, la rentrée et l'automne seront marqués par le Congrès de l'UMP et l'élection de son nouveau Président. Vous trouverez ci-dessous les modalités d'organisation votées par le bureau politique le 4 juillet.

 

Un travail d'opposition constructif mais sans concession doit donc être mis en place face à la politique de François Hollande et Jean-Marc Ayrault, les défis de notre pays sont immenses et les regards sont braqués sur la capacité de l'UMP à se renouveller et apporter une alternative crédible.

 

La rentrée s'annonce dores et déjà chargée. Je vous souhaite donc à toutes et à tous d'excellentes vacances d'été reposantes et vivifiantes et je me réjouis de vous retrouver en septembre pour reprendre le combat.

 

Axel PONIATOWSKI

Député

Président du Comité départemental de l'UMP 95

 

 

 

Mode d’emploi de l’élection du prochain Président et du Congrès

 

Les statuts de l'UMP prévoient l'organisation d'un congrès où les militants doivent élire leur président pour trois ans, ou plus exactement un triumvirat (président/vice-président délégué/secrétaire général). Chaque "ticket" devra donc faire figurer trois noms sur le même bulletin de vote.

 

QUAND ET COMMENT AURA LIEU LE VOTE ?

- Deux tours prévus: dimanche 18 novembre pour le premier, dimanche 25 novembre pour le second, sauf si bien sûr un vainqueur se dégage dès le premier tour.

- Election par vote papier organisée dans chaque fédération, voie préférée au vote électronique, plus onéreux.


QUI VOTERA ?

-        L'ensemble des militants à jour de cotisation au moment du vote. Ceux qui n'avaient jamais adhéré à l'UMP jusqu'à présent (ou l'avaient fait avant 2011) avaient jusqu'au 30 juin pour le faire s'ils voulaient participer au vote.

-        Les militants adhérents au moins une année lors des 3 dernières années pourront voter à condition de renouveler leur adhésion. Ce renouvellement d’adhésion pourra se faire le jour même du vote.

 

QUI POURRA ETRE CANDIDAT ?

 Chaque candidat devra présenter un certain nombre de parrainages de militants (3% des adhérents à jour de cotisation au 30 juin, soit 8.000 parrainages environ, répartis sur au moins 10 fédérations). Le chiffre précis sera arrêté le 18 juillet au plus tard par la Commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales (Cocoe) de l'UMP, présidée par le doyen Patrice Gélard, sénateur UMP de Seine-Maritime, une fois connu le nombre exact des adhérents à jour de cotisation.

- Date limite de dépôt des candidatures fixée au mardi 18 septembre.

- Campagne officielle auprès des militants du 5 octobre au 17 novembre. Un "guide de l'élection" sera élaboré par la Cocoe.

 

MOUVEMENTS

- Le congrès sera aussi l'occasion d'entériner la création des "mouvements", une disposition prévue dans les statuts fondateurs de 2002 mais jamais appliquée jusqu'à présent.

- Les "sensibilités" qui le souhaitent pourront déposer une motion et la soumettre au vote des militants. Il ne sera pas nécessaire d'être candidat pour déposer une motion et vice versa. Les militants pourront choisir, anonymement, de soutenir telle ou telle motion ou d'adhérer simplement à l'UMP.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche