Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 18:56
Membre du Syndicat de direction de l'Île de Loisirs de Cergy-Pontoise, j'ai été informé qu'en coordination avec la Préfecture du Val d'Oise le centre de séjour "Hubert Renaud" situé à Ham (Cergy) accueillerait 110 réfugiés (mise à jour 10/09/2015 : 46 sont arrivés le 09/09 et 50 le 10/09/2015).
Les frais d'hébergement seront pris en charge par l'Etat.
 
Après avoir dit "non" en juin dernier le Gouvernement est finalement revenu en arrière et la France accueillera donc 24.000 réfugiés sur 2 ans.
A titre personnel je suis favorable à l'accueil des réfugiés de guerre en France, notamment syriens et irakiens et je suis heureux qui nous puissions les accueillir dans les meilleures conditions possible au centre d'accueil alors qu'ils fuient leur pays pour sauver leur vie.
 
Mais que se passera-t-il "après" ? Un "après" qui viendra rapidement, car l'accueil est annoncé pour 8 semaines et tout semble très précipité.
 
Mon inquiétude porte sur plusieurs points :
 
  • Comment seront scolarisés les enfants et adolescents qui seront présents ? L'Etat compensera-t-il les frais engendrés aux collectivités locales ?
  • Où iront ensuite ces migrants ? Car la situation très isolée du centre de séjours ne permettra pas à ces personnes de s’insérer et de s’intégrer (situé à Ham le centre est très éloigné des transports en commun, écoles, collèges et administrations). Leur "installation" à long terme dans le centre serait une erreur qui ne leur rendrait pas service... Pas question de créer un guetto.
  • Quand l'Etat va - à mon avis assez rapidement et comme il en a l'habitude - se désengager, ce seront les associations locales et les services sociaux du Département et des communes qui devront assumer. Associations et collectivités locales à qui on demande toujours plus, mais à qui on donne toujours moins ! (cf. baisse des dotations et des subventions).
  • Il ne faut pas non plus que la population ait l'impression que des "avantages indus" leur soient données alors que les restrictions budgétaires sont régulières et souvent drastiques.
 
Enfin, il aurait été souhaitable que les associations à caractères sociales aient été consultées avant la prise de décision pour savoir si elles sont en capacités d’accompagner les nouveaux arrivants. En tant qu'élu cergyssois et dont le canton recouvre l'Île-de-Loisirs, je souhaite que la Préfecture tienne les élus bien informé, pour que nous puissions aussi faire le lien avec les habitants. 
 
 
Alexandre Pueyo
Conseiller Départemental du Val d'Oise
Canton de Cergy 2
(Boisemont, Cergy, Eragny-s/Oise, Jouy-le-Moutier, Neuville-s/Oise)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Républicains Cergy - dans Informations Locales
commenter cet article

commentaires

Mireille 10/09/2015 11:32

J'ajoute quelques questions à celles que vous posez opportunément:
Effectivement ces 110 personnes vont-elles être livrées à elles-mêmes? Qui va les accompagner? Y a t-il des interprètes dans les langues parlées par les accueillis? Est-on sûr qu'il n'y aura pas de conflit entre les diverses nationalités. S'ils sont de religion musulmane, a t-on prévenu les arrivants que la France est une République laïque?
Seront-ils "éligibles" au statut de "réfugiés"? Et sont-ils là pour s'intégrer? Leur pays est en guerre, une guerre civile et religieuse. Qu'en sera t-il quand les barbares auront été éradiqués?
Ne pourrait-on pas disposer de vrais chiffres? Qu'est-ce que ça veut dire tous ces chiffres lancés dans la presse, dans les discours? Paris, la France, l'Europe, le reste du monde?
Bonne nuit si possible.

Gérard 10/09/2015 11:31

Je ne suis pas un fan de Nicolas SARKOZY mais pour une fois je suis d'accord avec lui sur le sujet des réfugiés.
Par ailleurs j'estime que notre ville fait déjà beaucoup dans l'accueil des populations étrangères et que l'accueil de ces réfugiés aurait du être fait dans des villes plus riches telles ENGHIEN ou encore l'ISLE ADAM .CERGY ne peut récupérer tous les mauvais coup.
De plus notre ville est mal considérée par la population nationale et nos biens immobiliers acquis avec le fruit de notre travail ne sont pas attractifs. Elus de gauche et de droite doivent réfléchir sur le sujet de la réputation de notre ville car de nombreux propriétaires de classe moyenne souhaitent quitter rapidement ce lieu.

Janou001 09/09/2015 12:16

A propos des "réfugiés", que faut il penser de cela?
http://www.medias-presse.info/le-jt-nen-parlera-pas-la-famille-daylan-ne-fuyait-pas-la-guerre-le-pere-voulait-se-refaire-les-dents-aux-frais-des-contribuables-europeens/38053

Wall Street Journal :
http://www.wsj.com/articles/image-of-syrian-boy-washed-up-on-beach-hits-hard-1441282847

Morgan 08/09/2015 20:53

Article très juste, clair et bien pensé.

momo 15/09/2015 19:53

puis-je me permettre de vous poser une question...une fois installée, la Nlle communauté ne sera t'elle pas plus nombreuse que la population de Ham.? La mairie a t'elle prévu une navette pour le ravitaillement (Halal ?) car je ne vois pas, de ravitaillement sur place .
Encore un coup tordu de notre bon samaritain D.L .

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche