Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 20:19

Alors que les Franciliens subissent une paralysie du RER A, Valérie Pécresse propose des mesures pour renforcer la sécurité et le service minimum dans les transports.

 
 
Suite à la décision aujourd’hui des conducteurs de RER A d’arrêter quasi totalement la circulation des trains sur cette ligne, afin de marquer leur solidarité après l’agression d’un de leurs collègues hier soir à Torcy, Valérie Pécresse déplore cette interruption du service de la ligne la plus chargée d’Europe et propose des mesures visant notamment à renforcer la sécurité et le service minimum.
 
Alors que cette situation a conduit au désordre sur une grande partie du réseau de transports francilien,  Valérie Pécresse et les élus du groupe Mouvement Populaire, Citoyens et Ecologistes Indépendants (MPCEI) considèrent que malgré le caractère inadmissible de cette agression, les usagers n’ont pas à supporter les conséquences d’un droit de retrait exercé dans ces conditions.
 
C’est pourquoi  pour éviter que ce type de situation qui impacte des millions d’usagers, ne se reproduise à l’avenir,  Valérie Pécresse et les élus du groupe MPCEI souhaitent :
 
Un renforcement de la sécurité des agents
Afin de prémunir les conducteurs des situations comme celles rencontrées hier, il faut généraliser à toutes les rames de RER le système de réarmement à distance du système d’alarme afin que les conducteurs puissent remettre le train en marche depuis leur cabine sans avoir à être physiquement en contact avec les usagers.
 
L’amélioration du service minimum en cas de grève
En juin dernier, Valérie Pécresse avait ainsi proposé de doubler les obligations du service minimum pour qu’il soit porté à deux trains sur trois aux heures de pointe en cas de grève.
 
L’encadrement du droit de retrait
La paralysie constatée ce matin impose d’aller plus loin et de prévoir un encadrement plus strict du droit de retrait des salariés. Le recours au droit de retrait doit être proportionné au danger réellement et personnellement encouru par l’agent qui stoppe le travail.
 
La mise en place un vrai plan de protection des Franciliens dans les transports
Le contexte de menace terroriste dans lequel se trouve aujourd’hui la France, et en premier lieu l’Ile-de-France, imposent de mettre en place en urgence un véritable plan de protection des Franciliens dans les transports.
 
Enfin, Valérie Pécresse annonce qu’elle proposera au vote de la prochaine séance du conseil régional  plusieurs mesures fortes pour renforcer la sécurité des transports franciliens.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

plombier paris 6 01/02/2015 05:31

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche