Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 18:23
Un désastre annoncé, tous les signaux au rouge, une campagne atone, le scénario était connu d’avance.
 
La victoire du FN est incontestable. On peut dire ici ou là que l’UMP, notamment dans le Val d’Oise a plutôt mieux résisté qu’ailleurs. La réalité, c’est que plus qu’une poussée, le FN a gagné ces élections, sans parler de l’abstention qui est une fois de plus le premier parti de France. Le nier reviendrait comme toujours à s’abriter derrière les traditionnelles formules creuses consistant à dire que le message des Français a été entendu pour qu’au final, rien ne change.
 
Comment en sommes-nous arrivés là ?
 
Même si le mal est plus profond, il est évident que l’incompétence et les balivernes du Président de la République et de son gouvernement, qui s’obstine à parler de reprise dans un optimisme béat quand les Français et les entreprises se débattent pour garder la tête hors de l’eau, confine à la provocation.
 
Ensuite l’Europe. Le vote de dimanche n’est pas seulement le solde de deux ans de politique intérieure française. C’est également le résultat d’une dérive amorcée depuis déjà plusieurs années d’une Europe qui s’élargit et s’ouvre toujours un peu plus aux frontières et se délite toujours un peu plus à l’intérieur. L’Europe, pensée et construite pour protéger les peuples européens contribue aujourd’hui au contraire à les exposer à tous les vents.
 
Enfin, dimanche a malheureusement montré que l’UMP n’était pas jugée comme une alternative crédible par les Français. Comment pouvait-il en être autrement ? L’absence de réflexion de fond et de ligne claire sur ce que doit être l’Europe, le discrédit lié aux querelles et dysfonctionnements internes mais aussi, disons-le, une façon de faire de la politique qui met de côté sincérité, courage et résultats, sont autant d’explications de ce désaveu.
 
Autant de chantiers dont nous ne pourrons pas nous défausser, au risque, dans le cas contraire, d’être disqualifiés définitivement.
 
 
Axel Poniatowski
Député et Président de la Fédération UMP du 95

Partager cet article

Repost 0
Published by UMP Cergy - dans Européennes 2014
commenter cet article

commentaires

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche