Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 20:11

Le 2ème tour des élections municipales est venu confirmer voire accentuer la vague du 1er tour et a ainsi infligé à François HOLLANDE et au Gouvernement une gifle historique. Jamais le contexte national n’aura autant pesé sur des élections locales. Le taux d’abstention record est à lui seul le signe d’un désarroi profond des Français qui attendent de leurs dirigeants courage, engagement et capacité de décision.

La gauche, au lieu de jeter toutes les forces du pays dans la bataille de la reprise économique, seule capable de créer de l’emploi, n’a eu de cesse depuis qu’elle est au pouvoir de masquer ses lacunes par des diversions grossières au travers de projets sociétaux qui n’ont eu pour résultats que de diviser les Français au lieu de les rassembler dans cette période difficile.

Cela fait maintenant deux ans que la gauche fait fausse route. Les Français ont clairement dit à l’occasion des élections municipales : stop !

 

Dans le Val d’Oise, à l’exception de Cergy, mission accomplie, c’est le quasi grand chelem. La droite et l’UMP en particulier a remporté toutes les villes dont elle avait fait un objectif. Au 2ème tour, ce n’est pas moins d’une dizaine de villes qui basculent de gauche à droite : Argenteuil, Eragny-sur-Oise, Auvers-sur-Oise, Beaumont-sur-Oise, Eaubonne, Jouy-le-Moutier, Taverny, Montmorency, Méry-sur-Oise.

Je me félicite de ces victoires, pour certaines symboliques car dans des fiefs tenus par le Parti Socialiste depuis des décennies. Ces élections municipales auront été l’occasion de démontrer la qualité des candidats de l’UMP et sa capacité à se renouveler.

La reconquête des territoires ne fait que commencer. L’UMP est en ordre de marche pour désormais préparer les élections départementales et régionales qui viendront parachever le formidable mouvement de reconquête amorcé les 23 et 30 mars. Malgré les tripatouillages et les manœuvres désespérées de la gauche pour se sauver en redécoupant les cantons à son seul profit, les Val d’Oisiens ont dores et déjà montré qu’ils avaient bien compris qu’il était temps de passer de l’idéologie au pragmatisme, du sectarisme au rassemblement et du verbiage aux résultats.

 

A l’UMP, message reçu cinq sur cinq.

 

Axel Poniatowski

Député et Président de l'UMP Val d'Oise

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nous contacter

Alexandre PUEYO

Conseiller départemental de Cergy 2

Responsable des Républicains-Cergy

 

Me suivre sur :

www.alexandre-pueyo.fr

Profil Facebook : pueyoalex

Page Facebook : pueyoalexandre

Twitter : @alexandrepueyo

 

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Page "Les Républicains - 10ème circonscription du Val d'Oise"

Recherche